Bourse suisse

23 juillet 2014 18:07; Act: 23.07.2014 18:12 Print

Le SMI termine dans le vert

Après avoir gagné 0,94% la veille, la Bourse suisse a de nouveau terminé dans le vert mercredi.

Une faute?

L'indice vedette SMI a gagné 0,13%, clôturant à 8605,10 points. Le SLI a progressé de 0,16% à 1307,24 points et le SPI 0,17% à 8515,93 points. Sur les 30 valeurs vedettes, 18 ont terminé en positif, onze en négatif et une, Holcim, est restée étale.

Après avoir ouvert en baisse, la Bourse suisse est rapidement passée dans le vert pour osciller ensuite autour de son niveau de la veille. L'ouverture à l'équilibre de Wall Street n'a été d'aucun soutien, les investisseurs étant tiraillés entre les résultats de sociétés et les tensions géopolitiques persistantes en Ukraine et au Proche-Orient.

La nouvelle selon laquelle deux avions de chasse ukrainiens ont été abattus mercredi dans l'Est ukrainien a freiné l'élan des investisseurs. Ce nouvel accrochage, qui intervient six jours après le crash de l'avion de la Malaysia Airlines, risque d'exacerber les tensions avec la Russie, accusée de soutenir les rebelles ukrainiens pro-russes, ont estimé des intervenants.

Dans un agenda pauvre en données macroéconomiques, deux grosses capitalisations, ABB et Syngenta, ont retenu l'attention après avoir publié des résultats semestriels.

ABB en hausse

Le groupe d'ingénierie ABB ( 1,6%) n'a pas répondu aux attentes en matière de bénéfice au deuxième trimestre, en dépit du maintien de son chiffre d'affaires. Seule l'accélération des entrées de commandes a suscité des commentaires positifs de la part des analystes. La veille, l'action s'était enrobée de 3,5%.

Syngenta (-1,6%) ne s'est pas non plus montré à la hauteur des attentes. Le spécialiste de l'agrochimie a parallèlement annoncé l'extension de sa plateforme de solutions intégrées pour le sucre de canne, en concluant un partenariat exclusif avec New Energy Farms au Brésil. Certains spécialistes entrevoient néanmoins une amélioration sur la seconde moitié d'année.

Après les solides résultats dévoilés mardi, suivis d'une belle envolée, Actelion (-0,8%) a été victime de prises de bénéfices mercredi. Six banques ont remonté leur objectif de cours. Le titre reste attrayant et la société pharmaceutique dispose d'un portefeuille de projets bien fourni.

Julius en fin de tableau

En fin de tableau du SMI, on trouvait Julius Baer (-1,1%), soumis également à des prises de bénéfices, selon des courtiers. L'action a fortement progressé lundi et mardi dans le sillage de la publication des résultats semestriels.

Toujours dans le secteur des bancaires, Credit Suisse a perdu 0,3%. Trois analystes ont abaissé leur objectif de cours. Le numéro deux bancaire helvétique avait déjà fait mardi les frais de sa perte nette au second trimestre. UBS a par contre grignoté 0,2%.

La majorité des Blue Chips a fini en positif, à l'image de Sonova ( 3,1%), qui a bénéficié d'une étude sectorielle. Morgan Stanley a classé le titre parmi ses «Top Pick» et l'a assorti d'une recommandation à «overweight».

Sika ( 1,9%), Lonza ( 1,0%) ou encore Schindler (BP: 1,0%) ont aussi eu la faveur des investisseurs.

Poids lourds mitigés

Les poids lourds de l'indice ont clôturé quant à eux sur une image mitigée. Alors que Nestlé a progressé de 0,6% et Roche de 0,2%, Novartis a cédé 0,4%. Lonza et Roche publient jeudi des résultats intermédiaires.

Sur le marché élargi, Autoneum a dévissé de 7,9%, après la publication des résultats semestriels. Le chiffre d'affaires a déçu, mais la rentabilité a nettement accéléré. La seconde partie d'année s'annonce «exigeante», selon la direction.

EFG International a vu son résultat net tiré dans le rouge par des provisions et amendes aux Etats-Unis et en Suisse, ce qui ne l'a pas empêché de prendre 3,5%. Rieter ( 0,8%) a profité d'une performance semestrielle supérieure aux attentes.

Autres bourses

La Bourse de Francfort a poursuivi sur sa lancée mercredi, après un rebond la veille, au terme d'une séance sans grand relief, à l'exception de la publication des résultats trimestriels du constructeur automobile Daimler.

A la clôture, l'indice vedette Dax a avancé de 0,20% à 9753,56 points, après un bond de plus de 1,2% la veille, tandis que le MDax des valeurs moyennes s'est accordé une progression de 0,32% à 16'422,83 points.

La Bourse de Londres a terminé en légère hausse de 0,04% mercredi, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant pris 2,81 points par rapport à la clôture de mardi, à 6.798,15 points.

La Bourse de Paris a terminé en légère hausse ( 0,16%) mercredi, confirmant son rebond de la veille à l'issue d'une séance marquée par une intensification des publications d'entreprises et des tensions géopolitiques persistantes. Le CAC 40 a pris 6,80 points à 4376,32 points, dans un volume d'échanges faible de 2,4 milliards d'euros. La veille, il avait terminé en nette hausse de 1,50%.

(ats)