Bourse suisse

08 juillet 2014 17:55; Act: 08.07.2014 18:01 Print

Le SMI termine de nouveau en baisse

Après avoir reculé de 0,75% la veille, la Bourse suisse a de nouveau terminé en baisse, mardi.

Une faute?

A la clôture, l'indice vedette Swiss Market Index (SMI) a perdu 0,68% à 8554,51 points. Le SLI a perdu 0,94% à 1297,59 points et le SPI 0,67% à 8461,90 points. Sur les trente blue chips, 29 ont reculé et seul Lonza a gagné du terrain.

Après des données économiques plutôt moroses, notamment de la part de l'Allemagne, on craint de nouvelles déceptions avec les résultats d'entreprises. On a par ailleurs manqué d'impulsions macro-économiques et les marchés étaient déjà tournés vers mercredi soir et la publication des minutes de la dernière séance de la Fed, dont on n'attendait aucune surprise.

Le plus gros perdant du jour est Adecco (-2,6%), suivi par Transocean (-2,5%), Sika (-2,4%), Clariant (-2,2%) et Swatch (-1,9%).

Aux bancaires, UBS a perdu 1,5% et Credit Suisse 1,1%. Le secteur a souffert des informations selon lesquelles les allemandes Commerzbank et Deutsche Bank négocient avec la justice américaine pour éviter des poursuites pénales en relation avec des violations d'embargo, notamment vers l'Iran. Julius Baer a cédé 1,5% après que Kepler Cheuvreux a mis le titre en «Least Preferred List» avec recommandation confirmée à «reduce».

Dufry détaille son augmentation de capital

Dufry (-0,7% à 161,90 francs) a publié les détails de son augmentation de capital. Le groupe a fixé à 162,00 francs le prix de l'action dans le cadre de l'opération destinée à financer l'acquisition de Nuance Group et qui doit lui rapporter 810 millions. Les nouvelles actions seront négociées à la Bourse suisse dès mercredi.

Novartis (-0,6%) a fini avec le marché d'ensemble. Lundi soir, la FDA a accordé le statut de percée thérapeutique à un candidat pour le traitement d'une certaine forme de cancer du sang, un «blockbuster plus» potentiel, avait indiqué la direction du groupe lors de la journée des investisseurs.

Après un relèvement d'objectif de cours à 355 francs, contre 335 francs, par Credit Suisse, Syngenta a perdu 0,5% à 331,30 francs. SPS (-0,1%) a nettement limité la casse après que BNP Paribas a relevé à 89 francs l'objectif de cours de son concurrent PSP (-0,4% à 8,30 francs) dans le cadre d'une étude de branche.

Sur le marché élargi, Helvetia ( 3,1%) a regagné du terrain après avoir reculé de 1% la veille dans le sillage de l'annonce de la reprise de Nationale Suisse. Kepler Cheuvreux a par ailleurs relevé la recommandation pour le titre de l'assureur à «buy» contre «hold», ainsi que l'objectif de cours.

Autres bourses

La Bourse de Francfort a continué de perdre rapidement du terrain mardi, les indicateurs économiques de mauvais augure s'accumulant en Allemagne, tandis que la nervosité des investisseurs grandit à l'approche de la saison des résultats financiers des entreprises.

Signant une troisième séance de baisse d'affilée, l'indice vedette Dax a fini sur un recul de 1,35% à 9772,67 points. La baisse a été du même ordre pour l'indice des valeurs moyennes MDax, qui a abandonné 1,38% à 16'457,26 points.

La Bourse de Londres a terminé mardi en forte baisse de 1,25%, l'indice FTSE-100 des principales valeurs ayant perdu 85,06 points par rapport à la clôture de lundi, à 6738,45 points.

La Bourse de Paris a terminé en nette baisse mardi (-1,44%), sous les 4400 points, dans un marché méfiant avant le coup d'envoi de la saison des résultats d'entreprises aux Etats-Unis dans la soirée. L'indice CAC 40 a perdu 63,23 points à 4342,53 points, dans un volume d'échanges modéré de 3 milliards d'euros. Il avait déjà lâché 1,41% la veille.

(ats)