Matériel ferroviaire

19 juillet 2018 10:36; Act: 19.07.2018 12:15 Print

Le chiffre d'affaires d'Alstom s'envole de 14%

Le constructeur ferroviaire français qui doit fusionner avec l'Allemand Siemens confirme un solide premier trimestre.

storybild

«Alstom débute son année fiscale avec une solide dynamique commerciale et un fort niveau de chiffre d'affaires», a commenté le PDG Henri Poupart-Lafarge. (Photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Le constructeur ferroviaire français Alstom en cours de fusion avec l'allemand Siemens a publié jeudi un chiffre d'affaires en hausse de 14% pour le premier trimestre de son exercice décalé 2018/2019, à 2,017 milliards d'euros. Le groupe a confirmé ses perspectives pour l'année et à moyen terme.

A périmètre et taux de change constants, le chiffre d'affaires a progressé de 17% pour le trimestre sous revue (1er avril au 30 juin). Alstom, qui doit fusionner avec les activités de mobilité du groupe allemand Siemens, prévoit 8 milliards d'euros (9,21 milliards de francs) de ventes sur l'année fiscale et une marge d'exploitation ajustée allant «jusqu'à 7%», selon un communiqué du groupe.

Les facturations du premier trimestre incluent principalement des livraisons au Moyen Orient, en Afrique du Sud et en Italie. Sur la même période, Alstom a enregistré 2,6 milliards d'euros de commandes, contre 1,9 milliard au premier trimestre de l'exercice précédent. Au 30 juin, le carnet de commande atteint 35,5 milliards d'euros, dont 30% de services, soit plus de quatre années de chiffre d'affaires.

Les prises de commandes du début d'année incluent un système de métro léger sans conducteur pour Montréal, des trams-trains en France, un contrat de maintenance à long terme pour le matériel roulant et la signalisation du métro de Sydney, un système de contrôle des trains embarqué en Norvège et des tramways Citadis pour Francfort.

Solide dynamique commerciale

«Alstom débute son année fiscale avec une solide dynamique commerciale et un fort niveau de chiffre d'affaires», a commenté le PDG Henri Poupart-Lafarge, cité dans le communiqué. «Nous confirmons nos perspectives», a-t-il ajouté.

A moyen terme, Alstom promet de «continuer à surperformer la croissance du marché, à améliorer graduellement sa profitabilité, et à améliorer sa génération de cash, avec une volatilité possible sur de courtes périodes».

Les actionnaires d'Alstom avaient approuvé mardi, à une écrasante majorité, la prise de contrôle du groupe français par l'allemand Siemens, qui fait polémique en France depuis l'annonce en septembre du rapprochement des activités ferroviaires des deux entreprises.

Alstom emploie 34'500 salariés et Siemens Mobility 27'100. Le projet doit donner naissance à un géant européen du secteur ferroviaire qui sera présent dans 60 pays avec un chiffre d'affaires annuel de 15,6 milliards d'euros. Sur l'exercice 2017/18, Alstom avait enregistré un bond de 64% de son bénéfice net, à 475 millions d'euros, et une marge d'exploitation en hausse de 0,7 point, à 6,5%.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • True facts le 20.07.2018 07:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oh comme par hasard

    Simples manipulations comptables pour retirer un max de pépettes. La mariée est trop belle !

  • Marie le 20.07.2018 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    Pour les actions uniquement

    Coup de comm pour faire monter l'action, ils ont puisé dans les réserves et positions du bilan non consolidées. Bien joué.

  • Jean-Marc Cousin, Yverdon. le 19.07.2018 13:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les industries peuvent le faire pour le pays.

    Super ce bilan... Mais pour que tout soit équitable, pour que l'état ne prenne pas (comme d'habitude) dans la poche des plus démunis... pour tout ces millions en plus, en toute équité : 14 % d'imposition fiscale en plus.

Les derniers commentaires

  • Marie le 20.07.2018 08:50 Report dénoncer ce commentaire

    Pour les actions uniquement

    Coup de comm pour faire monter l'action, ils ont puisé dans les réserves et positions du bilan non consolidées. Bien joué.

  • True facts le 20.07.2018 07:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oh comme par hasard

    Simples manipulations comptables pour retirer un max de pépettes. La mariée est trop belle !

  • le petit Marseillais le 19.07.2018 23:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la France

    On, surtout les Genevois, critiquent sans arrêt la France. Or, Alstom prouve le contraire, de même qu'Airbus, qui vient d'essayer l'Airbus Béluga à Blagnac où il est assemblé. On oublie aussi l'excellence gastronomique, la qualité de l'hôtellerie et toute une industrie à la pointe du progrès, sans compter l'extraordinaire beauté du pays.

  • Peuimporte le 19.07.2018 15:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jy crois pas

    Cest étonnant quand on sait que ce matériel est pourri

  • Philippe deF le 19.07.2018 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ruée sur ces actions !!!

    Les 61500 employés au total ont qq soucis à ses faire en cas de fusion. Car les doubles fonctions vont être progressivement éliminées et c est les actionnaires qui vont en bénéficier