Gaming

29 mai 2018 21:04; Act: 29.05.2018 21:04 Print

Le jeu gratuit «Fortnite» prêt à casser la baraque

Le phénomène qui fait fureur chez les gamers a amassé 296 millions de dollars de recettes sur le seul mois d’avril.

Le phénomène "Fortnite" en vidéo.
Sur ce sujet
Une faute?

Où s’arrêtera «Fortnite»? Le jeu vidéo événement affole les compteurs depuis plusieurs mois. Rien qu’en avril, il a accumulé 296 millions de dollars de recettes, selon le site spécialisé superdataresearch.com, en nette progression par rapport aux 223 millions récoltés au mois de mars (+32,7%). En extrapolant ces chiffres sur l’année, les revenus pourraient atteindre plusieurs milliards à ce rythme.

Sondage
Avez-vous craqué pour "Fortnite"?

Edité par le studio Epic Games, ce jeu gratuit gagne de l’argent grâce à des suppléments tels que les skins, que le gamer peut acheter pour customiser son personnage. Et ça marche. Ces éléments virtuels, qui n’améliorent en rien les performances en jeu, sont très prisés par les gamers qui diffusent leurs parties sur la plate-forme Twitch comme par le grand public. Ce business model a assuré le succès du jeu gratuit «League of Legends» lancé en 2009.

«Fortnite» se distingue ainsi de son grand rival «Player­Unknown’s Battle Ground» («PUBG»), qui tire l’essentiel de ses revenus de la vente du jeu. Tous deux se basent sur le principe de la «bataille royale», qui voit 100 joueurs parachutés sur une île où ils doivent rechercher des armes avant de s’entretuer pour qu'il ne reste plus qu'un survivant. Des modes de jeu existent en équipe ou solo.

«PUBG» a misé sur un univers réaliste, alors que celui de «Fortnite» est cartoonesque et décalé. Il est même possible de construire des murs ou des escaliers en un temps record pour surprendre ses adversaires.

(reg)