Automobile

01 juin 2011 13:41; Act: 01.06.2011 13:58 Print

Le marché chinois croîtra de 12% à 16% par an

La croissance du marché automobile chinois, qui connaît depuis le début de l'année un fort ralentissement, devrait se maintenir entre 12% et 16% par an d'ici 2016.

Une faute?

Selon une étude publiée mercredi par le cabinet de consultants américains AlixPartners, cette prévision est d'abord due à l'élévation continue du niveau de vie dans la deuxième économie mondiale. «En Chine, 72% des foyers urbains avec un revenu annuel supérieur à 60'000 yuans (7870 francs) possèdent une voiture, mais cela ne représente que 20% des foyers urbains et 10% des ménages en général», constatent les auteurs de l'étude.

En 2010, le marché automobile chinois a progressé de plus de 32%, après avoir ravi le premier rang mondial aux Etats-Unis en 2009. Mais en avril, les ventes ont enregistré pour la première fois depuis janvier 2009 une baisse sur un an, de 0,25%.

«C'est une baisse à court terme» liée à la fin de mesures incitatives du gouvernement, a estimé Christian Paul, un responsable d'AlixPartners basé à Shanghai, lors d'une présentation de l'étude à la presse.

D'autre part, l'évolution des prix du pétrole dans les cinq ans à venir devrait avoir assez peu d'incidence sur le marché car «la voiture en Chine est davantage un symbole de statut social et le signe d'un mode de vie», a expliqué Jinghui Wu, directrice d'AlixPartners pour la Chine.

Progression des marques nationales

L'évolution du marché devrait être encore meilleure pour les équipementiers ( 44% en 2010), dont un nombre croissant sont bien positionnés à l'exportation et devraient profiter du vieillissement du parc automobile.

«Le taux de croissance annuel pour les pièces détachées et les services sur le marché de l'après-vente sera supérieur à 30%», prédit l'étude. Les exportations de pièces vers les Etats-Unis, le Japon, la Corée du Sud et l'Allemagne ont augmenté l'an dernier entre 36% et 54%, relève AlixPartners.

Enfin, les marques nationales, qui ne détiennent que 29% du marché chinois, contre 43% aux Etats-Unis, 58% en France et 96% au Japon, devraient progresser de quatre à cinq points de pourcentage d'ici à 2016, d'après AlixPartners.

(ats)