Suisse

07 février 2019 11:46; Act: 07.02.2019 11:47 Print

Le risque de bulle immobilière se stabilise

L'indice de bulle immobilière compilé par UBS est resté stable au quatrième trimestre 2018 à 0,87 point.

storybild

L'indice de bulle immobilière a reflué en Suisse depuis son plus haut au deuxième trimestre 2017. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les risques de surchauffe immobilière en Suisse sont restés inchangés en fin d'année dernière, des «déséquilibres criants» subsistant cependant dans certaines régions, a indiqué jeudi la banque UBS.

L'indice de bulle immobilière compilé par l'établissement aux trois clés est resté stable au quatrième trimestre 2018 à 0,87 point, comparé au partiel précédent. Ce baromètre de la surchauffe immobilière a progressivement reflué depuis le deuxième trimestre 2017 où il se situait à 1,30 point, soit dans une zone qualifiée à «risque».

Entre octobre et décembre 2018, les prix des logements en propriété ont reculé tandis que les prix à la consommation, les revenus et les loyers ont également baissé.

Concernant la répartition géographique des risques, les régions zurichoise, de Zoug, autour du lac des Quatre-Cantons, de Lugano, de Bâle, de Lausanne, Vevey et Saanen présentaient des risques de surchauffe immobilière, selon l'étude d'UBS.

(nxp/ats)