Novartis

09 décembre 2011 16:08; Act: 09.12.2011 17:30 Print

Le site de Nyon pourrait être sauvé

Selon le premier rapport du groupe d'experts présenté au personnel, l'usine Novartis de Nyon pourrait être sauvée.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Le site de Novartis à Nyon (VD) peut être sauvé, indiquent les conclusions du groupe d'experts qui a planché depuis l'annonce des 320 licenciements fin octobre, indique vendredi Unia. Novartis «ne peut pas commenter» cette affirmation syndicale.

Le rapport a été rédigé par des experts internes à l'entreprise, la délégation du personnel et Unia, au total une trentaine de personnes. Il affirme que «le site est viable et peut être maintenu», selon le communiqué du syndicat.

Aucun détail

Les propositions alternatives qu'il contient permettent d'améliorer les capacités «d'un montant comparable aux mesures d'économies voulues par Novartis», environ 50 millions de francs, selon Unia. Les solutions proposées refusent de jouer les sites de productions les uns contre les autres.

Les mesures prévoient surtout «l'optimisation des lignes de production» et le rapatriement du travail réalisé ailleurs. Interrogé par l'ats sur la nature de ces solutions, Jean Kunz, secrétaire régional d'Unia Vaud n'a pas donné de précisions.

Dans son communiqué, Novartis relève que les employés ont accepté les propositions de la représentation des travailleurs. Les détails de celles-ci sont «confidentiels» et les discussions se poursuivent, comme les contacts avec les autorités fédérales et cantonales de Vaud et Bâle-Ville. «On ne peut pas commenter» les affirmations d'Unia, indique le service de presse de l'entreprise.

Savoir du personnel

Selon Unia, les employés de Novartis ont appelé la direction de Novartis à considérer ces arguments. Il faut tenir compte de l'avis «expérimenté du personnel qui connaît mieux que quiconque le potentiel» de l'usine, écrit le communiqué.

Lundi, le rapport sera présenté à la direction de Novartis Nyon à titre consultatif. Il doit être remis le 16 décembre à la direction générale à Bâle. A partir de cette date, Novartis «étudiera sérieusement toutes les propositions», affirme l'entreprise.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • canaillou le 09.12.2011 16:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    !!!

    ou pas !

  • Morgarten le 11.12.2011 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    Bigre !

    Tiens donc ! On menace de fermer l'usine et, comme par miracle, les "employés expérimentés" parviennent à proposer des économies de 50 millions !. Et cela dure depuis combien d'années cette gabegie ?. Je suis très loin de soutenir Novartis mais on peut quand même se poser des questions, non ?

  • Le Patron le 10.12.2011 20:43 Report dénoncer ce commentaire

    Autant envoyer des Chimpanzés négocier........

    Jean Kunz, l'homme qui a sauvé Novartis !!! MDR

Les derniers commentaires

  • jean-Luc le 12.12.2011 08:49 Report dénoncer ce commentaire

    Sursaut d'intelligence...

    Novartis a peut-être compris que de ternir son image de marque n'est peut-être pas une bonne idée, car au final, on pourrai étatiser les caisses-maladie, on pourrai aussi se fournir en médicament dans les pays où ils seraient produit à bas-prix, on pourrait leur tuer la poule aux oeufs d'or qui leur rempli les poche, la mafia que forme la pharma, leur lobby qui corrompt le parlement et les caisses-maladie qui blanchissent leur linge.....

  • Morgarten le 11.12.2011 14:07 Report dénoncer ce commentaire

    Bigre !

    Tiens donc ! On menace de fermer l'usine et, comme par miracle, les "employés expérimentés" parviennent à proposer des économies de 50 millions !. Et cela dure depuis combien d'années cette gabegie ?. Je suis très loin de soutenir Novartis mais on peut quand même se poser des questions, non ?

  • Le Patron le 10.12.2011 20:43 Report dénoncer ce commentaire

    Autant envoyer des Chimpanzés négocier........

    Jean Kunz, l'homme qui a sauvé Novartis !!! MDR

  • Romi le 10.12.2011 15:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mr

    Annoncer la fermeture pour enfin pouvoir attirer l'attention des négociants fédéraux de la BNS, voilà à quoi on en est réduits par la crise... Bon calcul les experts de novartis!

  • Gégé le 09.12.2011 17:46 Report dénoncer ce commentaire

    Espoir

    Faut-il y voir une vrai lueur d'espoir ou tout simplement un artifice avant les élections du conseil fédéral ?

    • Jean-Claude Dusse le 10.12.2011 20:47 Report dénoncer ce commentaire

      Les mains c'est bien, un cerveau c'est mieux

      Lors de la manifestation il y avait des pancartes : Boycottez Novartis........... Ben il est pas très malin le gars, car si on boycotte, il va produire quoi ??? Si Novartis vend plus rien, il n'aura plus de boulot.