Suisse

08 octobre 2018 09:32; Act: 08.10.2018 11:40 Print

Le taux de chômage stable en septembre

La situation s'est améliorée pour la tranche d'âge 15-24 ans ainsi que pour la catégorie seniors qui montre un recul sensible.

Sur ce sujet
Une faute?

Le taux chômage en Suisse continue d'évoluer à un niveau très bas, restant en septembre à 2,4% pour le cinquième mois de suite. Les analystes sollicités par AWP avaient également anticipé le statu quo. A fin septembre, 106'586 personnes étaient inscrites auprès d'un Office régional de placement, en recul de 1,2%, indique lundi le Secrétariat d'Etat à l'économie (Seco).

Corrigé des variations saisonnières, la proportion de sans-emploi a reculé de 0,1 point en comparaison mensuelle pour se fixer à 2,5%, mieux qu'espéré par les spécialistes. Le chômage en Suisse affiche un recul marqué en rythme annuel.

«Sur la statistique ajustée, le recul se poursuit. Nous sommes retombés au même niveau que 2008, donc on a effacé la crise et ses impacts assez lourds pour l'économie suisse», explique à AWP Daniel Varela, directeur de l'investissement auprès de la banque privée romande Piguet Galland. La dynamique conjoncturelle demeure assez forte en Suisse, selon ce spécialiste.

Toujours en queue de classement, Genève et Neuchâtel n'ont pas enregistré de changement, demeurant respectivement à 4,3% et 4,2%. Le meilleur élève romand, Fribourg, conserve son taux de 2,6%.

Tous les autres cantons de Suisse romande bénéficient d'une baisse. Le Jura affiche le recul le plus important, de 0,2 point à 3,4%. Le repli est de 0,1% pour Vaud (3,5%) et le Valais (2,4%). La région francophone du Jura bernois est en ligne avec la moyenne nationale, grâce à une contraction de 0,2 point.

Le statu quo prévaut pour les cantons les plus peuplés que sont Zurich (2,4%) et Berne (1,7%). Uri reste le mieux loti, avec une proportion de sans-emploi stable à 0,5%.

Recul marqué pour le chômage des jeunes

A l'échelle de la Suisse, la situation s'est améliorée pour la tranche d'âge 15-24 ans, pour laquelle le nombre d'inscrits a reculé de 5,3% sur un mois, à 13'724. Cette variation réjouit particulièrement Daniel Varela. «Cela montre un dynamisme de l'économie suisse qui se confirme et qui semble ouvrir les portes aux jeunes rentrant dans la vie active. Ceux-ci trouvent du travail, contrairement à ce qui était le cas les années précédentes.»

Les statistiques du Seco montrent également un recul pour la catégorie seniors (29'554 personnes, -1,0%). Les demandeurs d'emploi recensés en septembre sont au nombre de 178'499, soit une contraction mensuelle de 0,8%.

Les postes vacants ont diminué de 122 unités à 36'288. Cette statistique avait connu une envolée dès juillet en raison de l'introduction de l'obligation d'annoncer pour les professions dont le taux de chômage dépasse les 8%.

Piguet Galland exclut toute remontée du chômage (en glissement annuel) avant 2020. M. Varela anticipe un plancher mensuel à 2,0% l'année prochaine, une prévision toutefois conditionnée à l'évolution du franc face à l'euro.

«Ce sera aussi favorisé par un solde migratoire qui est moins important que par le passé, parce que les économies européennes se redressent et que la Suisse a perdu en attractivité après la votation de 2014», affirme le spécialiste, faisant référence à l'intiative UDC contre «l'immigration de masse».

La baisse de la statistique du chômage à long terme illustre la capacité de l'économie suisse à intégrer les personnes en activité dans le monde du travail, affirme M. Varela. Le Seco fournit également les chiffres des réductions de l'horaire de travail pour le mois de juillet. Ces mesures ont concerné 416 personnes - la moitié moins qu'en juin - et 59 entreprises (-29%). Le nombre d'heures de travail perdues a reculé de près de 60% à 21'451 unités.

En tout, 3076 personnes ont épuisé leurs droits aux prestations de l'assurance-chômage dans le courant du mois de juillet, selon les indications fournies au Seco par les caisses de chômage.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • doudou le 08.10.2018 10:40 Report dénoncer ce commentaire

    Menteur...menteur

    "...Le taux chômage en Suisse continue d'évoluer à un niveau très bas..." Bande de gros menteur, quand allez-vous prendre également en compte dans vos statistiques les personnes qui n'ont plus droit aux prestations du chômage!!!

  • Pluche le 08.10.2018 13:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    "Bricoleurs"

    Quand cessera t'on de mentir et de propager des statistiques "bricolées"

  • Le situationniste le 08.10.2018 12:53 Report dénoncer ce commentaire

    Mensonge d'état

    Si l'on suit la logique totalement absurde et propagandiste du calcul officiel du taux de chômage, la solution miracle serait d'annuler les prestations du chômage. Plus d'inscrits = plus de chômeurs, problème réglé.... En Suisse il y a 3.3% de personnes au bénéfice de l'aide sociale, alors votre taux complètement trompeur, vous pouvez déjà plus que le doubler...

Les derniers commentaires

  • Pinoc le 09.10.2018 10:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Menteurs

    Ils se foutent de vous car selon les normes du BIT, les sans emploi sont "plus du double ". Faudra vous réveiller.

  • y en a marre le 09.10.2018 05:31 Report dénoncer ce commentaire

    bla bla bla

    Encore et toujours de la manipulation mensongère.

    • Alain le 09.10.2018 10:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      Je vie dans la pauvreté à 50 ans

      Oui et la marmotte emballe le chocolat ! 50 ans plus de travail au RI depuis 4 ans par ce que je coûte trop chère pour les patrons. Il faut arrêter de prendre les gens pour des imbéciles. aujourd'hui ont me fait travailler en mode réinsertion sans salaire. Je travail gratuitement et dans la pauvreté.

  • Vous me fatiguez le 08.10.2018 19:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est du pipeau !

    Ces statistiques sont fausses et tout le monde le sait. Elles ne prennent pas en compte les personnes en fin de droit et tout ceux qui quittent la Suisse sans faire valoir leurs prestations. Pourquoi venir nous bassiner régulièrement avec ces "nouvelles " complètement dépassées du siècle dernier. Remettez - vous êtes question, soyez sérieux et une fois crédibles , faites des analyses oui mais en tenant compte de tous les paramètres sans vouloir plaire aux élites gouvernementales qui vous paient !

  • toctoc le 08.10.2018 17:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    vive le travail.

    du travail il y en beaucoup, mais faut se lever le matin et même le dimanche et se sortir les pouces du c...

    • debleu le 08.10.2018 23:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @toctoc

      Et traverser la route ?

    • Piccolina le 09.10.2018 07:17 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @toctoc

      Et juste traverser la rue

    • Alain le 09.10.2018 10:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @toctoc

      T'es un rigolo toi...

  • une sexagénère out le 08.10.2018 14:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    un peu facile les stats

    le chômage des seniors montre un recul ... évidemment nous sortons des chiffres après 24 mois de néant le plus total !

    • Bob de Bruges le 09.10.2018 10:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @une sexagénère out

      Tellement vrai... Courage même si vivre au social est si difficile..