Economie suisse

07 mai 2012 11:16; Act: 07.05.2012 11:34 Print

Légère augmentation des prix en avril

Comme la sève dans les arbres, les prix montent doucement à l'arrivée du printemps.

Une faute?

L'indice suisse des prix à la consommation a progressé de 0,1% par rapport à mars, selon les chiffres publiés lundi par l'Office fédéral de la statistique (OFS). La hausse des prix est due principalement à l'augmentation des tarifs de l'essence, de l'habillement d'été, des voyages à forfait et de l'aviation.

En rythme annuel, les prix étaient à la baisse à -0,1%, comme en mars 2012. En avril 2011 le renchérissement s'établissait à 0,3%.

Augmentation des tarifs

La hausse des prix en avril s'explique notamment par l'augmentation des tarifs ( 3 des vêtements et chaussures, augmentation due à l'arrivée des nouvelles collections estivales et à la fin des soldes. La hausse de 0,7% du groupe transports est à attribuer à l'augmentation des prix de l'essence ( 2,5%) et du diesel ( 0,1%) qui eux contribuent en grande partie à l'augmentation du prix des voyages à forfait et des transports aériens. Les tarifs pour les services et travaux de réparation pour les véhicules motorisés ont également contribué à la hausse du prix du groupe transports. Le prix des voitures d'occasion est toutefois en baisse.

Le groupe loisirs ( 0,4 suit la hausse des prix des voyages à forfait, ainsi que des jeux, jouets et passe-temps.

En revanche, on enregistre une baisse du prix du mazout de 2,1 %, qui fait reculer les prix de 0,2% dans les groupes logements et énergie. Les tarifs de l'hôtellerie sont également en baisse (-0,3, en raison du fléchissement du prix des nuitées, mais les repas dans les restaurants ont légèrement augmenté.

Boissons et tabac

On enregistre également des baisses de prix pour les groupes principaux boissons alcolisées et tabac (-0,8, alimentation et boissons non alcoolisées (-0,6%),ainsi que équipement ménager en entretien courant (-0,1%). Les groupes communications et santé sont stables. Pour les boissons alcoolisées, le fléchissement s'explique par les ventes promotionnelles de vins et mousseux.

Pour le groupe alimentation et boissons non alcolisées, les prix ont diminué en suivant les variations saisonnières. Ont baissé la salade, les légumes-fruits, l'eau minérale naturelle, les poissons frais et le café, les glaces et les légumes-racine. Par contre, saucisses, soupes en poudre, épices et sauces ont augmenté, comme les boissons sucrées, les pommes de terre.

Dans le groupe santé, les prix sont restés inchangés en avril Mais les tarifs hospitaliers du nouveau système tarifaire SwissDRG n'ont pas encore été intégrés dans l'indice suisse des prix à la consommation.
fr

(ap)