Zurich

24 juin 2019 22:07; Act: 24.06.2019 22:07 Print

Les ambitions de Bell outre-Rhin sont grillées

L'industriel de la viande vend ses activités de saucisses en Allemagne, à cause de la hausse du prix du porc.

storybild

La hausse du prix du porc est à l'origine de la décision du groupe zurichois. (Photo: iStock)

Sur ce sujet
Une faute?

«En Allemagne, le marché des produits carnés et de la charcuterie est en recul, a expliqué Bell lundi. Et en raison d’une offre excédentaire, il est difficile de répercuter le fort renchérissement du porc sur les prix de vente dans l’ampleur requise.» En conséquence, le groupe suisse a décidé de vendre ses activités de saucisses et de saucissons crus outre-Rhin à l’entreprise Zur Mühlen. Le montant de la transaction n’a pas été dévoilé. Le groupe helvétique, qui réalise plus de 60% de son chiffre d’affaires en Suisse, n’a qu’une part de marché inférieure à 1% en Allemagne sur ces gammes de produits.

Bell avait averti mi-juin que ses affaires seraient touchées au premier semestre par la forte hausse des prix du porc. Les cours mondiaux ont bondi avec l’épidémie de peste porcine africaine en Asie qui a fait grimper les achats de la Chine après des abattages massifs dans ses propres élevages.

L’opération va réduire le chiffre d’affaires de Bell d’environ 85 millions de francs par année. Mais dès 2020, cette cession devrait contribuer à améliorer ses flux de trésorerie et son résultat opérationnel, a indiqué le groupe lundi. Il entend se concentrer sur le créneau plus porteur du jambon cru, en Allemagne.

Zur Mühlen va reprendre deux usines outre-Rhin et leurs quelque 400 employés. Mais des répercussions auront lieu sur des employés administratifs, a précisé Bell Food Group.

(afp)