Banques privées

10 juin 2011 16:12; Act: 10.06.2011 16:54 Print

Les banquiers ont un nouveau président

Le Genevois Nicolas Pictet a été élu vendredi président des banquiers privés suisses.

storybild

Nicolas Pictet succède à Konrad Hummler. (Photo: Keystone)

Une faute?

Nicolas Pictet a été élu président de l'Association des banquiers privés suisses lors de l'assemblée générale de l'ABPS qui s'est tenue vendredi à Bâle.

Le banquier genevois succède à Konrad Hummler.

Son mandat prend effet immédiatement pour une durée de trois ans. Le discours de l'associé gérant de la banque Pictet & Cie a été vivement applaudi par les représentants des treize banques membres de l'association, qui compte 7000 collaborateurs à travers le monde.

Nicolas Pictet était vice-président de l'ABPS depuis 2008. Christoph Gloor, de la banque bâloise La Roche & Co lui a succédé dans cette fonction, a indiqué vendredi l'association dans un communiqué. La totalité du comité de l'ABPS doit être renouvelé tous les trois ans.

Konrad Hummler, associé de la banque privée st-galloise Wegelin & Co, a été élu en avril dernier à la tête du conseil d'administration de la «Neue Zürcher Zeitung». Il avait déjà démissionné de tous ses autres postes d'administrateur, notamment du conseil de banque de la Banque nationale suisse (BNS) et du conseil de surveillance de la Bourse allemande pour se concentrer sur la NZZ.

Nicolas Pictet a regretté dans son discours d'élection, très empreint de l'esprit libéral du protestantisme, que la «banque est devenue de le symbole de l'intérêt égoïste, et qu'elle a perdu le soutien de l'opinion publique, difficile à regagner du jour au lendemain».

En ce qui concerne la tendance actuelle à de nouvelles réglementations, le nouveau président de l'ABPS a souligné qu'»on ne corrige pas des valeurs par des lois, qui ne seraient qu'un emplâtre sur une jambe de bois», ajoutant que «tout ce qui augmente la liberté augmente la responsabilité», citation de Victor Hugo.

(ats)