Suisse alémanique

03 mai 2012 09:57; Act: 03.05.2012 11:00 Print

Les bulles immobilières menacent

Les régions du Haut-Simmental-Gessenay, la partie basse de Bâle-Campagne et le Limmattal font désormais partie des régions en danger d'une bulle immobilière.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

En effet, l'indice des bulles immobilières UBS approche de la zone à risque avec 0.95 point, indique jeudi le géant bancaire dans un communiqué.
«Si la tendance actuelle se poursuit, l'indice des bulles immobilières passera probablement dans cette zone à risque dès le trimestre en cours, a estimé la grande banque son commentaire publié jeudi.

Parmi les principales raisons évoquées pour l'augmentation enregistrée sur janvier-mars: la hausse des logements en propriété, et la croissance toujours solide de l'endettement hypothécaire, alimentée par la fuite vers les placements dans l'immobilier.

A noter que le Haut-Simmental-Gessenay, la partie basse de Bâle- Campagne et le Limmattal font désormais parties des régions «en danger», selon les auteurs de cet indice.

«Actuellement, 26% de la population suisse habitent dans une région en danger», lit-on dans le communiqué. En Suisse romande, cela comprend les agglomérations de Genève et Lausanne, mais aussi les régions de Vevey, Morges et Nyon.

(ap)