Santé

09 septembre 2018 21:29; Act: 10.09.2018 07:52 Print

Les caisses maladie ont reçu 800 millions de trop

par Anne-Isabelle Aebli - La hausse des coûts de la santé a été moins importante que prévu, mais seules deux assurances vont rétrocéder le surplus.

storybild

En 2017, les coûts de la santé ont augmenté moins que les primes. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Alors que les primes ont globalement augmenté de 3,2% entre 2016 et 2017, les coûts de la santé n’ont connu qu’une hausse limitée. D’après SantéSuisse, leur augmentation n’a atteint que 1,7% l’an dernier. Cela signifie que les caisses maladie ont perçu environ 800 millions de trop, a calculé la «Schweiz am Wochenende».

Deux caisses ont prévu des rétrocessions

Mais ce montant ne fera pas diminuer les primes 2019, dont l’évolution doit être prochainement annoncée par l’Office fédéral de la santé publique (OFSP). La loi ne permet pas ce type de report. En revanche, depuis 2016, les caisses ont le droit de rétrocéder ces surplus à leurs assurés. Elles ne sont toutefois pas nombreuses à le prévoir: selon le journal alémanique, seuls deux assureurs ont annoncé des ristournes.

La caisse bâloise Sympany reversera un montant variable selon le canton de domicile – 190 francs à Bâle, 170 francs en Argovie, par exemple – pour un total de 14,3 millions. Concordia remboursera au total 55 millions de francs, selon une somme fixe par famille ou par adulte.

Attribution aux fonds de réserve

Les autres caisses vont alimenter leur fonds de réserve. Cette option est autorisée par la loi et tout à fait justifiée, estime Helga Portmann, responsable de la division Surveillance de l’assurance à l’OFSP. Les primes 2016 ayant été sous-évaluées, «certains assureurs maladie ont dû reconstituer leur réserve». D’ailleurs, «le remboursement doit rester l’exception», précise-t-elle.