Fribourg

08 juillet 2014 15:03; Act: 08.07.2014 15:07 Print

Les employés de Pavatex mis au chômage partiel

Confrontée à un surplus de production, le fabricant de panneaux isolants veut recourir au chômage partiel. Il avait dans un premier temps évoqué un licenciement collectif.

Une faute?

«Nous planifions de mettre temporairement à l'arrêt notre site fribourgeois. Nous déciderons de la mise en oeuvre de cette mesure ou non en octobre», indique Martin Tobler, directeur marketing et développement de l'entreprise. L'usine serait fermée durant les mois de novembre et décembre, puis février et mars, précise-t-il, confirmant une information parue mardi dans «La Liberté».

«Nous sommes confrontés à un excédent de stock, en raison d'une conjoncture difficile dans le secteur de la construction en France et en Italie, deux importants marchés», explique le responsable. «Nous devons donc simplement ajuster nos capacités».

Après avoir déjà recouru au chômage partiel au mois de juin, la société avait évoqué la suppression de 18 postes. «Ce n'est plus du tout à l'ordre du jour», souligne Martin Tobler. Les 84 employés gardent leur poste, mais ne toucheront que 80% de leur salaire, versé par le fonds fédéral de l'assurance-chômage. Car contrairement au mois de juin, la société ne leur versera pas la différence.

Craintes d'une délocalisation

Une mesure «pénalisante, mais qui rassure» syndicat et personnel. «Ces menaces de licenciements sont intervenues alors que certains employés prévoyaient de partir en vacances ou de se marier. Ils peuvent souffler», note Xavier Hemmer du syndicat Syna.

Il relève pourtant le climat d'incertitude qui règne toujours toujours au sein de l'usine. Dans une lettre adressée mercredi dernier aux collaborateurs, l'entreprise avertit que si - «selon le pire des scénarios» - les mesures prises sont insuffisantes, des licenciements voire une fermeture du site seraient envisagés. Le syndicaliste craint une délocalisation des activités vers l'usine française inaugurée en septembre à Golbey, qui compte 69 salariés.

Optimiste pour l'avenir

Une idée réfutée par l'entreprise, qui souligne son attachement au site fribourgeois, où elle est implantée depuis plus de 60 ans. «L'usine fabrique des produits bien spécifiques, qui ne sont réalisables nulle part ailleurs. Nous faisons tout pour la maintenir», assure Martin Tobler. Et de rappeler que les toutes dernières innovations, lancées en février, sont produites à Fribourg. «Nous croyons en l'avenir de cette usine».

Pavatex, qui emploie au total 273 personnes, se dit confiant pour l'avenir. «Nous bénéficions d'une forte croissance en Suisse et en Allemagne, nos principaux marchés», relève encore le responsable. L'entreprise compte également sur une amélioration de la conjoncture en France et dans la zone euro en général, où elle réalise 70% de ses ventes.

Son chiffre d'affaires a dépassé les 100 millions de francs l'an dernier. Il devrait progresser encore ces prochaines années, selon Pavatex, qui ne communique pas d'autres résultats.

(ats)