Salaires

08 avril 2019 11:07; Act: 08.04.2019 14:16 Print

Les enseignants polonais en grève

Plus de 500 000 enseignants polonais se mettent en grève pour réclamer une hausse des salaires.

storybild

Enseignants polonais en grève. (Photo: AFP/archive/photo d'illustration)

Une faute?

Les enseignants de maternelle, du primaire et du secondaire en Pologne ont lancé lundi une grève nationale illimitée pour exiger des hausses de salaires, a annoncé le chef de ZNP, la plus grande centrale syndicale du secteur.

«Le 8 avril, nous lançons la grève», a indiqué sur Twitter Slawomir Broniarz, suite à l'échec dans la nuit de négociations dites «de dernière chance» avec le gouvernement conservateur, à deux jours des examens de fin de collège et à huit jours de ceux de fin de primaire.

Selon deux centrales en grève, ZNP de M. Broniarz et Forum ZZ, près de 80% des établissements scolaires ont décidé par référendum de participer au mouvement, représentant plus de 500 000 enseignants et instituteurs.

Le syndicat Solidarité, proche des conservateurs au pouvoir, s'est distingué des autres centrales en signant dimanche soir un accord avec le gouvernement et renonçant à la grève.

814 euros par mois

Solidarité a approuvé la proposition gouvernementale d'une hausse de salaire de 15% sur l'ensemble de 2019, alors que les autres syndicats réclament toujours environ le double.

Le salaire de base brut d'un enseignant expérimenté s'élève à près de 3500 zlotys (814 euros), ce qui représente environ 70% du salaire mensuel moyen en Pologne. Celui d'un enseignant débutant correspond à la moitié du salaire moyen, selon le syndicat ZNP.

La grève intervient dans un contexte d'une série d'annonces gouvernementales sur l'excellente situation du budget de l'Etat et de la redistribution de très importants fonds sociaux à la veille des élections européennes de mai et des législatives d'octobre, ainsi que d'une réforme controversée de l'enseignement en cours d'introduction par le gouvernement conservateur de Droit et Justice (PiS).

(nxp/afp)