Suisse

20 juin 2019 08:18; Act: 20.06.2019 08:18 Print

Les exportations engluées dans une spirale négative

La tendance à nouveau négative des exportations en mai s'explique principalement par un repli en Europe, que le rebond en Asie n'a pas réussi à effacer.

storybild

La Chine a empêché un tassement plus marqué des exportations helvétiques avec un record des livraisons. (Photo: Keystone)

Une faute?

Les exportations suisses ont connu en mai un tassement pour le troisième mois d'affilée, malgré un record des livraisons en Chine. Elles ont reculé de 1,2% sur un mois en termes réels, à 18,89 milliards de francs, selon les indications fournies jeudi par l'Administration fédérale des douanes (AFD).

En termes nominaux, sans tenir compte de l'inflation, la contraction atteint 0,5%. Ces chiffres sont apurés des effets saisonniers.

Le mois de mai s'est révélé favorable pour les industries que sont le groupe «machines et électronique», les instruments de précision et - surtout - l'horlogerie, dont les livraison à l'étranger se sont envolées de 8,9%, sur la base des chiffres de l'AFD.

Rebond en Chine

Principal secteur d'exportation helvétique, les produits chimiques et pharmaceutiques ont cependant connu un tassement de 2,4%, à 8,90 milliards de francs.

La tendance négative s'explique principalement par un repli en Europe, que le rebond en Asie n'a pas réussi à effacer. La Chine avec des exportations à 1,2 milliard de francs a atteint un record. L'Amérique du nord a stagné ( 0,4%).

Du côté des importations, une légère hausse est constatée, soit 0,7% (réel) et 0,9% (nominal) à 17,24 milliards de francs. Les domaines «produits chimiques et pharmaceutiques» ainsi que «papier et produits des arts graphiques» ont largement contribué à cette hausse. Au niveau géographique, l'Europe et l'Amérique du Nord affichent le sourire, contrairement à l'Asie (-7,8%).

Le commerce extérieur boucle en mai sur un excédent de 1,65 milliard. Il évolue toujours à un haut niveau, affirme l'AFD dans son commentaire.

(nxp/ats)