Suisse

07 juillet 2014 10:09; Act: 07.07.2014 11:01 Print

Les nuitées ont progressé de 2,2% en mai

L'hôtellerie suisse a enregistré une embellie en mai. Le nombre de nuitées a progressé de 2,2% sur un an à 2,6 millions.

Une faute?

Les hôtes indigènes ont généré 1,1 million de nuitées, contre 1,5 million pour les visiteurs étrangers. Les deux catégories affichent une hausse, de respectivement 5,1% et 0,1% par rapport au mois de mai 2013, précise l'Office fédéral de la statistique (OFS) dans son bulletin mensuel publié lundi.

Dans l'ensemble, de janvier à mai 2014, le nombre cumulé des nuitées a augmenté de 0,5% à 13,9 millions. La demande indigène a crû de 0,3% à 6,3 millions de nuitées et celle des hôtes étrangers de 0,7% à 7,6 millions.

Durant le mois de mai 2014, les visiteurs asiatiques enregistrent une hausse de 9,3% sur un an. La Chine affiche un bond de 19,6%. Les Pays du Golfe affichent un essor de 28,3% et la République de Corée de 42%. Le Japon affiche, lui, un repli de 9,6%.

Le continent américain a généré une embellie de 3%. Les Etats-Unis présentent une hausse de 4,8%.

L'Europe à la traîne

La situation est moins bonne en Europe, avec une baisse de 3,6%. Les nuitées allemandes ont baissé de 9,4%. Celles de Russie, des Pays-Bas et du Royaume-Uni ont reculé de respectivement 24,4%, 5,6% et 2%. La tendance est inverse pour l'Italie ( 13,8%) et la France ( 4,1%). Les continents africain et océanique accusent des chutes de 10,1% et 4%.

Sur treize régions touristiques suisses, onze affichent des progressions en mai par rapport au même mois de 2013. Le Valais présente une nette hausse de 7,1%. Suivent les régions de Bâle ( 6,6%), de Fribourg ( 6,0%) et celle dénommée Jura & Trois-Lacs ( 5,8%).

La Suisse orientale ( 4,5%), Zurich ( 3,6%), Lucerne ( 3%), Berne ( 1,6%), les Grisons ( 1,5%), l'Oberland bernois ( 1,4%) et la région lémanique ( 0,3%) connaissent également des améliorations. Seuls le Tessin et Genève subissent un recul du nombre de nuitées avec -2,1% et -1,8%.

(ats)