Télécommunications

03 mars 2016 17:30; Act: 03.03.2016 17:55 Print

Licenciements et départs volontaires chez Salt

Le personnel de l'opérateur vaudois vit des moments difficiles depuis plusieurs mois.

storybild

(Photo: Keystone/ARCHIVES - PHOTO D'ILLUSTRATION)

Sur ce sujet
Une faute?

Salt (ex-Orange) ne retrouve pas le calme sur le front du personnel, avec de nouvelles suppressions de postes. Après l'exode des membres de la direction l'été dernier, puis le brusque départ du patron Johan Andsjö, les turbulences ne semblent pas terminées.

La démission, début décembre 2015, du Suédois est intervenue dans un contexte déjà mouvementé. Pour rappel, rien qu'en juin dernier, trois des sept membres de l'organe exécutif de la société basée à Renens (VD) avaient jeté l'éponge.

Selon les derniers chiffres disponibles, Salt occupait en octobre environ 900 salariés, dont 300 dans le service d'appui. A l'automne, la firme avait déjà confirmé que 67 employés de cette unité s'étaient signalés dans le cadre d'un plan de départs volontaires. Ces salariés devaient bénéficier des mêmes conditions que lors d'un licenciement, dont une indemnité de départ.

Depuis, plus d'une trentaine d'employés auraient encore été remerciés, a indiqué à l'ats une source proche du dossier. Au total, plus d'une centaine de collaborateurs auraient ainsi perdu leur poste. Contacté à ce sujet, l'opérateur n'a pas souhaité prendre position.

Départ de la porte-parole

Le 15 mars, le nouveau directeur, Andreas Schönenberger, ancien chef de Google Suisse, prendra ses fonctions. Avant même son arrivée, la cheffe de communication Therese Wenger a quitté l'entreprise début février. Elle était précédée, en novembre, par la responsable des ressources humaines.

Cette nervosité intervient sur fond de profonde mutation pour l'opérateur vaudois, qui a changé de propriétaire en février 2015 puis de raison sociale en avril. Pour mémoire, il avait été vendu fin 2014 par la société de participation britannique Apax à NJJ Capital, la holding personnelle de l'entrepreneur français Xavier Niel.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Ros Cris le 03.03.2016 18:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et les clients

    Et n'oublions pas le départ chez la concurrence de nombreux clients...

  • Michel Beaumont le 03.03.2016 18:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Passons à "Pepper"

    C'est "Salé" comme constat...mais normal, c'est de pire en pire cet Opérateur!!!

  • freesalt le 03.03.2016 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tout comme free

    Ça sent la delocalisation au Maroc.

Les derniers commentaires

  • Marcel Patulacci le 08.03.2016 06:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Rien d'etonnant

    C est le resultat d' une entreprise qui devient trop francaise... ABE

  • antiloby le 05.03.2016 14:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Choisir sans choix

    Salt croyait qu'il suffisait de changer de non pour faire de l'ombre au plus grand voleur de Suisse, mais le combat était perdu d'avance, car en Suisse on aime ce faire prendre psar ces géants ( bleu) et il faut croire qu'on y prend plaisir vu le soutien, ce même géant qui avec internet à tellement laisser pourrir les investissements que l'on est dans la plus part des régions à l'âge de pierre. En Attendant que les combats on eu lieu sunnite c'est installer et offre une qualité.

  • La Perle du Lac le 04.03.2016 23:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Management à la Française et Abo Etat

    En 1998 Orange était à la pointe, dans les années 2000 les forces colonisatrices frontalières du pays d'à côtés en racheté et ils ont mis en place leur management, ils ont vendus des softwares qui ne fonctionnaient pas, licenciés en masse et externalisé/délocalisé en Roumanie Maghréb. Actuellement je suis avec l'offre de l'état de Sunrise et je dois dire que cela me va très bien et encore plus depuis qu'ils ont ajoutés plus d internet et les appels étranger.

  • salt ou sel le 04.03.2016 20:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ben alors

    bienvenue au club des chômeurs

  • Bernard le 04.03.2016 17:43 Report dénoncer ce commentaire

    Logique!!!

    C'est tout simplement une restructuration comme en voit beaucoup ces temps. On licencie et on engage a nouveau dans quelques temps! le tout sert a remettre les salaires au juste prix. Avec orange pour un simple employé le salaire de base était de 5'400.- et presque 6000 après deux ans de service. Les nouveaux patrons veulent ramener le salaire de base a 4'300.-