France

09 août 2018 22:03; Act: 09.08.2018 22:10 Print

Manager licencié car trop familier avec ses employés

Un cadre a été viré parce qu’il était trop proche de ses subalternes. Ce motif a été jugé valable.

storybild

Un boss trop proche de ses équipes perd son autorité. (Photo: iStock)

Sur ce sujet
Une faute?

Le directeur d’une société de maintenance d’équipement de chauffage s’est fait virer pour avoir été trop «familier» avec ses équipes. Le magazine «Capital» révèle que l’homme travaillait dans l’entreprise depuis cinq ans lorsqu’il a été licencié en 2013 sous prétexte de sa trop grande proximité avec les employés travaillant sous sa supervision. Cette sanction a été confirmée le 12 juillet dernier par un arrêt de la Cour de cassation, qui estime que ce comportement était un motif valable de licenciement.

L’entreprise de maintenance met en avant des mails dans lesquels le manager se serait montré très proche de ses équipes, ce qui le mettait en porte-à-faux avec ses obligations envers ses supérieurs hiérarchiques. L’arrêt a retenu que le directeur était dans l’impossibilité de sanctionner d’éventuelles erreurs et manquements professionnels de ses collègues du fait de sa trop grande proximité avec ceux-ci.

Un tel licenciement peut surprendre à une époque où les entreprises adoptent des valeurs bienveillantes envers leurs employés. C’est en tout cas une première en France, selon Sylvain Niel, avocat spécialiste en droit social interrogé par «Capital». «C’est curieux de faire ce rapprochement entre familiarité et manque d’autorité. La Cour garde une vision du manager craint plutôt que respecté, à une époque où l’on met plutôt en avant l’entreprise libérée, le management collaboratif et la reconnaissance au travail», juge Sylvain Niel.

(lom)