Allemagne

26 mai 2014 07:24; Act: 26.05.2014 07:50 Print

Meyer Burger supprime 120 postes

Le groupe bernois spécialisé dans les technologies photovoltaïques biffe quelque 120 emplois à Hohenstein-Ernstthal, en Allemagne.

Une faute?

La coupe dans les effectifs a pour but de diminuer les coûts opérationnels du site de 12 millions de francs environ. Ce site appartient à la société allemande Roth & Rau acquise par Meyer Burger. Le comité directeur de celle-ci sera réduit à deux membres, l'un chargé du domaine du photovoltaïque, l'autre président, responsable également des finances du nouveau secteur des technologies spécialisées, selon le communiqué du groupe publié lundi.

Avec cette restructuration, Meyer Burger explique poursuivre son processus de focalisation du site allemand sur son coeur de marché, à savoir notamment les technologies d'hétérojonction (HJT), destinées à l'industrie photovoltaïque. En 2012, le groupe avait déjà supprimé 50 emplois sur le site de Hohenstein-Ernstthal.

Le fabricant bernois a acquis en 2011 la société Roth & Rau pour un prix surévalué de 350 millions. Cela l'a obligé à enregistrer une dépréciation à hauteur de 50 millions de francs dans ses comptes l'an dernier.

Meyer Burger a aggravé sa perte en 2013 à 162,8 millions de francs, contre -110,8 millions en 2012. Le chiffre d'affaires a pratiquement été divisé par trois sur un an, à 202,6 millions. La perte opérationnelle (EBIT) s'est également creusée à 196,8 millions de francs, contre 128 millions un an auparavant.

Les entrées de commandes ont en revanche bondi de 29%, à 287,7 millions. Le groupe a déclaré à fin mars qu'il était convaincu que le solaire sortirait bientôt de la crise.

(ats)