France

10 octobre 2019 09:52; Act: 10.10.2019 16:40 Print

Michelin ferme son usine de pneus pour camions

L'usine de La Roche-sur-Yon avait conclu en 2016 un «pacte d'avenir» qui n'a pas été concluant. Plus de 600 employés sont concernés.

Michelin à La Roche-sur-Yon, c'est fini.
Sur ce sujet
Une faute?

Le fabricant de pneumatiques Michelin a annoncé jeudi son intention de fermer «d'ici fin 2020» son usine de La Roche-sur-Yon (pneus pour poids lourds), qui emploie 619 salariés et était menacée depuis plusieurs semaines en raison des «difficultés du marché» et d'une «concurrence exacerbée».

«Michelin va proposer aux partenaires sociaux d'engager au plus tôt la négociation d'un accord portant sur un plan d'accompagnement des salariés» avec des mesures de préretraite et des dispositifs de mobilité interne et externe, selon un communiqué du groupe.

Promesse de reclassement

«Michelin donnera à chaque salarié concerné la possibilité de rester au sein de l'entreprise en France», promet le géant français du pneu.

«Environ 120 millions d'euros» seront provisionnés pour financer l'opération, a précisé le groupe, qui s'engage en outre à lancer «un projet public-privé d'envergure pour donner un nouvel avenir au site».

«Notre objectif, c'est que tous les salariés retrouvent rapidement un emploi», et de «vérifier que l'emploi retrouvé est de qualité», au sein du groupe ou à l'extérieur, notamment sur «un territoire vendéen qui est très dynamique», a assuré à l'AFP une source proche de la direction.

Par ailleurs, 74 personnes travaillant à l'usine de Cholet (Maine-et-Loire) à la fabrication de «mélanges de gomme» pour La Roche-sur-Yon «sont concernées par le projet de fermeture». «Au-delà des mesures de pré-retraite», chacune «se verra proposer un nouveau poste sur le site» de Cholet, a précisé le groupe, assurant qu'il n'y aurait «pas d'impact pour les salariés des autres usines françaises».

Le marché est trop dur

Les équipes de La Roche-sur-Yon ont été informées de cette décision jeudi matin. Fin septembre, le président du groupe, Florent Menegaux, avait évoqué la «situation très préoccupante» de leur usine, confirmant les craintes syndicales.

Le «pacte d'avenir» lancé en 2016 «pour renforcer l'activité du site» vendéen, ouvert en 1971, n'a «pu produire les effets attendus», malgré «70 millions d'euros d'investissements», a expliqué Michelin. En cause, les «difficultés du marché des pneus poids lourds haut de gamme, tant en Europe qu'à l'export».

Soumis à la pression exercée par de nouveaux concurrents chinois qui submergent l'Europe de produits à bas coûts, le géant français des pneumatiques avait déjà annoncé fin septembre la fermeture d'ici à 2021 de son usine de Bamberg (sud de l'Allemagne), qui emploie 858 salariés pour produire des pneus de voitures.

Michelin employait quelque 110'000 salariés (équivalent temps plein) fin 2018, dont plus de 20'000 en France où l'entreprise détient une quinzaine d'implantations industrielles.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Et Bien le 10.10.2019 14:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Perso

    Il y a très très longtemps que j évite le plus possible les produits chinois et que je ne monte que des pneus européens sur mes voitures. C est un peu plus cher, mais c est surtout meilleur et ça donne du boulot sur notre continent...la Chine et les usa font du protectionnisme à fond, on est bien cons de ne pas le faire aussi...la désindustrialisation et pertes d emplois européens nous concernent et affectent d une manière ou d une autre, tous...

  • Moi le 10.10.2019 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous

    Vive les pneus pourri acheté sur internet On est tous responsable !!! La politique et l'économie c est à chacun de nous de la faire et dans tout les domaines !

  • chomeur suisse le 10.10.2019 18:37 Report dénoncer ce commentaire

    désolé pour eux...

    pourvu qui débarquent pas en suisse romande

Les derniers commentaires

  • Unstoppable le 11.10.2019 10:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hexagone pays du bitume et pourtant

    Je monte du continental allemand et pas du bas de gamme chinois, mais je me demande comment un des pays le plus défavorable au rail et qui défend le "tout à la route" n'est pas capable de maintenir sa production de pneumatiques poids lourd? Peut être que l'état français devrait offrir du Michelin aux routiers lituaniens à qui ils ont ouvert les bras tout comme il a commandé à Alstom des TGV inutiles pour tenter de sauver leurs usines. Un partenariat avec Flixbus ou je ne sais quelle filiale routière de la SNCF peut être? Bientôt une usine en Algérie comme Dacia?

  • Walther le 11.10.2019 09:20 Report dénoncer ce commentaire

    Business tueur

    Et dire que Michelin se porte à merveille, bénéficiaire à une belle hauteur, pacte avec le diable, le personnel a consenti à de multiples aménagements, il a été spolié. Limite mafieux.

    • Ryan le 12.10.2019 13:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Walther

      Mais arrêtez de dire n'importe quoi ! Quand une division d'entreprise n'est pas rentable, on la ferme point barre. C'est triste pour les emplois, mais une entreprise est là pour gagner de l'argent, ce n'est pas une institution sociale.

  • Trump le 11.10.2019 07:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    voila

    pas de protectionnisme contre les pneu asiatique bon marché ça fou en l'air l industrie local ,Trump a raison de faire pression sur la Chine sinon a terme tout le monde sera au chômage ou pire ...

  • Jean Claude moit-moit le 11.10.2019 05:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Au milieu c'est merveilleux !

    perso les marques n'ont aucune importances pour moi ( habits, chaussure, nourritures, voitures, et bien sûre pneus ). ce qui est déterminent c'est le prix, j'évite le premier prix et le dernier, je prend systématiquement le milieu de gamme.

    • Ryan le 12.10.2019 13:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Jean Claude moit-moit

      Les pneus ce sont comme les matelas, ce n'est pas là-dessus qu'il faut faire des économies...

  • Moi le 10.10.2019 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Nous

    Vive les pneus pourri acheté sur internet On est tous responsable !!! La politique et l'économie c est à chacun de nous de la faire et dans tout les domaines !

    • Net le 10.10.2019 22:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Moi

      On peux acheter des michelins sur le net

    • JPC le 10.10.2019 23:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Net

      Mais ne sont plus aussi bon qu'avant. Surtout les pneus neige. ABE

    • Lucien le 11.10.2019 09:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @JPC

      C'est surtout la neige qui, ces dernières années, est pourri en plaine ! ça fait longtemps qu'on a pas vu de la bonne neige en bas mais que de la neige "mouillé"! La tenue de route sur cette neige est très mauvaise. Elle est là la différence, je ne pense pas que ce soit la qualité !

    • JPC le 11.10.2019 09:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lucien

      Alors on adapte la qualité des pneus à la nouvelle neige et on fait des tests. ABE