Royaume-Uni

04 janvier 2016 04:14; Act: 04.01.2016 07:17 Print

Moins d'entreprises veulent rester dans l'UE

Selon un sondage, de plus en plus d'entreprises britanniques seraient favorable à un retrait de l'Union européenne.

storybild

La campagne pour le référendum sur le "Brexit" a déjà commencé au Royaume-Uni, ici à Londres le 18 novembre 2015. (Photo: AFP)

Une faute?

Les grandes sociétés britanniques restent majoritairement favorables au maintien du Royaume-Uni dans l'Union européenne (UE).

Elles sont toutefois nettement moins nombreuses à le défendre qu'il y a six mois, révèle un sondage réalisé auprès de directeurs financiers.

Selon cette enquête du cabinet d'audit Deloitte, 62% des directeurs financiers des sociétés concernées, celles qui entrent dans la composition de l'indice boursier FTSE 350 ainsi qu'un certain nombre de grandes sociétés non cotées en Bourse, sont favorables à l'appartenance à l'UE. Ils étaient 74% au deuxième trimestre 2015.

Référendum avancé?

Par ailleurs, le sondage montre que le moral des dirigeants d'entreprise est en baisse et revient à son niveau de 2012. L'explication: les entreprises mettent davantage d'accent sur la réduction des coûts que sur le développement via l'investissement ou des acquisitions de concurrents.

Le Premier ministre David Cameron a promis aux Britanniques un référendum d'ici la fin 2017 sur le maintien du Royaume-Uni au sein de l'UE. Il a toutefois laissé entendre le mois dernier qu'il pensait pouvoir organiser cette consultation en 2016. Selon les derniers sondages, environ la moitié des Britanniques sont favorables à une sortie de l'UE.

(nxp/ats)