Banque Coop

17 juillet 2014 07:44; Act: 17.07.2014 10:17 Print

Nette hausse du bénéfice semestriel

La Banque Coop a vécu un bon premier semestre 2014.

storybild

Le bénéfice de la banque a pris l'ascenseur.

Sur ce sujet
Une faute?

Le résultat net de la Banque Coop a progressé de plus de moitié (50,7%) à 39,6 millions de francs. Apuré du montant lié au financement du découvert de la caisse de pension payé en 2013, le bénéfice affiche une hausse de 4,5% au regard du montant dégagé durant les six premiers mois de l'an dernier.

Le bénéfice brut s'est pour sa part monté 44,6 millions de francs, 25,3% de plus qu'un an auparavant, a annoncé jeudi l'établissement établi à Bâle et détenu majoritairement par la Banque cantonale de Bâle. Sans tenir compte du refinancement de l'institution de prévoyance, le résultat brut a fléchi de 5,5%.

Considérés dans leur ensemble, les revenus ont légèrement progressé, soit de 0,7% à 121,7 millions de francs. Les charges d'exploitation ont quant à elles fléchi de 9,6% à 77,1 millions, reflet de la charge exceptionnelle passée en 2013 pour la caisse de pension. Hors effet unique, elles ont néanmoins baissé de 4,6%.

Dans le détail des revenus, les opérations d'intérêts ont affiché un résultat en progression de 3,1% à 79,42 millions de francs. Les recettes revenant aux commissions et autres prestations de services se sont en revanche contractées de 6,7% à 34,10 millions, alors que le produit du négoce s'est hissé à 6,37 millions, 10,7% de plus qu'à fin juin 2013.

Crédits hypothécaires en hausse

Dans son communiqué, la Banque Coop salue un nouveau record pour les fonds de la clientèle à 11,5 milliards de francs. Ces derniers ont progressé de 580,1 millions et les prêts à la clientèle de 443,5 millions à 14,01 milliards, dont 13,4 milliards pour les seuls crédits hypothécaires.

Cette dernière catégorie de prêts a progressé de 3% ou 399,5 millions de francs. L'établissement rhénan souligne cependant être demeuré fidèle à sa politique de prudence en matière d'octroi de crédits. A la faveur d'un portefeuille hypothécaire jugé diversifié et de qualité, la Banque Coop a pu dissoudre des provisions pour risques de défaillance à hauteur de 6,5 millions.

Au total, le bilan a augmenté de 5% à 15,8 milliards de francs. Pour l'ensemble de l'année, la Banque Coop s'attend à un bénéfice supérieur à celui de 2013.

(ats)