Japon

12 février 2020 09:28; Act: 12.02.2020 10:20 Print

Nissan réclame 89 millions de francs à Carlos Ghosn

Le constructeur automobile japonais a porté plainte contre son ex-patron. Il lui réclame des dommages et intérêts.

Sur ce sujet
Une faute?

Nissan a porté plainte mercredi devant un tribunal civil au Japon pour réclamer 10 milliards de yens (89 millions de francs) de dommages et intérêts à son ancien patron Carlos Ghosn, qui poursuit lui-même le constructeur automobile pour rupture abusive de son contrat.

Le groupe japonais explique dans un communiqué que cette plainte vise à récupérer une «partie significative» des dommages causés selon lui par son ancien patron durant des années de «mauvaise conduite et d'activités frauduleuses» de sa part.

Ces dommages-intérêts doivent compenser des dépenses que Nissan dit avoir subi à cause des «pratiques corrompues» de son ancien patron, comme son usage de résidences à l'étranger sans payer de loyer, son utilisation à des fins privées de jets aux frais de l'entreprise, ou encore des versements à sa soeur aînée pour des services de conseil fictifs selon le groupe.

Ce montant englobe aussi les coûts de la vaste enquête interne de Nissan à l'encontre de M. Ghosn, ainsi que les frais de procédures du groupe dans ce dossier au Japon, aux Etats-Unis ou encore aux Pays-Bas.

La somme pourrait encore monter

Nissan précise que la somme des dommages-intérêts qu'il réclame à Carlos Ghosn pourrait encore grimper: car le groupe se prépare lui-même à subir des sanctions financières dans cette vaste affaire.

Le constructeur a notamment accepté en décembre de payer une amende de 2,4 milliards de yens (près de 22 millions de francs) auprès de l'Agence japonaise des services financiers (FSA) pour avoir dissimulé des paiements différés de Carlos Ghosn dans ses anciens rapports annuels.

Sur ce même volet des paiements différés, Nissan doit par ailleurs comparaître en tant que personne morale dans un prochain procès au pénal au Japon, qui devait initialement aussi juger Carlos Ghosn.

Mais le magnat déchu de l'automobile a fui fin décembre au Liban, violant les conditions de sa liberté sous caution au Japon et laissant ainsi Nissan et l'un de ses anciens collaborateurs, l'Américain Greg Kelly, seuls face aux juges nippons.

De son côté, Carlos Ghosn réclame 15 millions d'euros d'indemnités de la part de Nissan et Mitsubishi Motors pour rupture abusive de son contrat, par le biais d'une procédure aux Pays-Bas dont la première audience publique s'est tenue lundi.

En parallèle, l'ancien patriarche de l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi Motors a aussi engagé une bataille judiciaire contre le constructeur français, dont il exige le paiement d'une «retraite-chapeau» d'un montant brut de près de 850'000 francs par an et quelque 16 millions en actions.

(nxp/afp)

Les commentaires les plus populaires

  • Maître Septante le 12.02.2020 10:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    effet de manche

    vieille technique pour ne pas verser des dividendes ou une retraite. Ça consiste a demander plus qu'il ne demande et a la fin personne ne paye .

  • hubert le 12.02.2020 10:04 Report dénoncer ce commentaire

    système pourri

    est-ce les dirigeants Tepco ont été poursuivis à cause de Fukushima ? bien sur que non ! Le Japon ferait mieux de se regarder dans une glace !

  • CH le 12.02.2020 10:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un rat qui rit

    Ils sont drôles, ils coulaient, il leur a fait gagné des milliards, après ils se retourne contre lui, ils coulent et c'est ça faute qu'ils sont entrain de couler pas celle des nouveaux patrons qui ont pris sa place.

Les derniers commentaires

  • Peppone le 12.02.2020 23:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oh Carlos que me dit-on

    Loin de moi l'idée de défendre Carlos Ghosn mais il a sauvé Nissan de la faillite.

    • Giancarlo le 13.02.2020 07:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Peppone

      Encore un naïf .....

    • Peppone le 13.02.2020 18:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Giancarlo

      Les chiffres rien que les chiffres, ça parle tu le savais?

  • Ange 1 et Démon 0 le 12.02.2020 20:59 Report dénoncer ce commentaire

    CS - BCG

    On peu pas vous rembourser nos patrons et responsables sont parti avec les caisses ,nous allons devoir puisser dans les comptes privé, merci pour votre compréhension

  • On va rire d' autres vont pleurer le 12.02.2020 20:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le plus fort peut aussi tomber.

    En Italie , il y a longtemps que ça serait réglé.

  • hihihi le 12.02.2020 19:51 Report dénoncer ce commentaire

    Qui paie son loyer ?

    Il paie la location de la maison appartenant à Nissan au Liban ? ou il squatte en plus son logement actuel ?

  • Imatumi Sakaiyoku le 12.02.2020 18:57 Report dénoncer ce commentaire

    Nippon ni mauvais

    Ni sans,c'est Ni bon ni mauvais

    • David le 12.02.2020 20:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Imatumi Sakaiyoku

      La blague est top!!! Merci