Suisse

29 décembre 2011 13:39; Act: 29.12.2011 15:49 Print

Note abaissée pour Petroplus

La société holding Petroplus AG, basée à Zoug, a vu sa note abaissée de «B» à «CCC » par l'agence de notation Standard and Poors. Moody's a emboité le pas à S&P.

Sur ce sujet
Une faute?

Petroplus, propriétaire notamment de la raffinerie de Cressier (NE), avait annoncé le 27 décembre dernier qu'elle n'avait plus accès à une ligne de crédit de plus d'un milliard de dollars et qu'elle n'avait plus les moyens de poursuivre ses opérations de raffinage.

Les agences de notation Standard and Poor's et Moody's ont dégradé jeudi leur note attribuée au groupe de raffinage pétrolier suisse Petroplus, qui connaît de graves difficultés financières, selon des communiqués publiés jeudi.

Standard and Poor's a décidé d'abaisser de «B» à «CCC » la note de crédit à long-terme de Petroplus.

Si le groupe devait être déclaré en cessation de paiements, l'agence de notation estime que le taux de recouvrement des créances serait compris entre 10% et 30%.

De son côté, l'agence Moody's a fait passer sa note de «B2» à «Caa1», et placé la notation du groupe suisse sous surveillance, pour les mêmes motifs de difficultés dans le financement de l'exploitation courante.

Exploitant cinq raffineries de pétrole en Europe, le groupe Petroplus a annoncé mardi le gel par ses banques d'une ligne de crédit d'environ un milliard de dollars, jugée indispensable au bon fonctionnement de ses opérations.

Suite à cette annonce, l'action Petroplus, cotée à la Bourse suisse, a perdu plus de la moitié de sa valeur.

Moody's indique encore que les liquidités dont dispose actuellement Petroplus devraient être épuisées d'ici deux jours, soit à la fin de l'année 2011.

(ats/ap)