Tourisme

06 janvier 2016 12:13; Act: 06.01.2016 15:05 Print

Pénible début de saison d'hiver

Un mois de décembre inhabituellement avare en neige a valu aux remontées mécaniques suisses un début de saison difficile.

storybild

Les chutes de neige de début janvier ont redonné un peu d'espoir au secteur. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La neige ayant boudé le mois de décembre, les remontées mécaniques suisses tirent la langue en ce début de saison. Si le nombre d'hôtes à fin décembre a augmenté de 1,5% sur un an, le chiffre d'affaires de transport a en revanche baissé de 11,1%.

Puisque les chiffres de l'année dernière étaient déjà nettement plus faibles que la moyenne, ce début de saison doit donc être considéré comme particulièrement difficile, notent mercredi les Remontées Mécaniques Suisses (RMS) dans un communiqué. Tant attendues, les chutes de neige de janvier redonnent espoirs aux entreprises du secteur.

«J'espère qu'il fera désormais beau, surtout durant les week-ends et les vacances scolaires, et que les amateurs de sports de neige rattraperont ce qu'ils ont manqué durant les fêtes», souligne le directeur des RMS Ueli Stückelberger, cité dans le texte.

Peu mais bien

Jusqu'à présent, les hôtes ont pu profiter d'une offre réduite de pistes en de nombreux endroits, mais elle était «très bonne sur le plan qualitatif», estiment les RMS. L'ouverture de ces quelques sites n'a toutefois été rendue possible que grâce à l'enneigement artificiel, ce qui a poussé les installations à élargir parallèlement leur catalogue de prestations.

Descentes pour trottinettes, randonnées au clair de lune ou patinage sur des lacs gelés sont quelques-unes des alternatives offertes pour réagir au manque d'or blanc. Les RMS «ont proposé de belles expériences à leurs hôtes», constate Ueli Stückelberger, relevant la capacité d'initiative et la flexibilité des entreprises de transport.

Chiffres d'affaires en baisse

Les premières neiges de novembre ont davantage profité à certaines régions que d'autres. Dans le détail, les Alpes vaudoises et fribourgeoises enregistrent une baisse de 28,75% du nombre de visiteurs en comparaison de l'année passée, les premiers flocons n'ayant pas été suffisants.

Le Valais limite la casse, mais subit un recul de 3,4%. En revanche la Suisse orientale ( 28,6%), l'Oberland bernois ( 22%) et la Suisse centrale ( 6,4%) ont pu tirer parti de ces chutes précoces.

Au chapitre des chiffres d'affaires de transport le tableau est plus uniforme. Celui-ci est en baisse dans toute la Suisse. Seul l'Oberland bernois tire son épingle du jeu et annonce une hausse de 0,2%.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le_Vice le 06.01.2016 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    sortez les mouchoirs

    Chaque année, ça pleurniche... Entre les remontées mécaniques, les hôteliers, les restaurateurs, etc. Et à chaque fois, une "bonne" excuse pour augmenter les prix ou pour licencier... Et à la fin, on nous dira que c'était pas si mal finalement.

  • Tonton Marti le 06.01.2016 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à mourir de rire

    Vous me faites tous rires. J'étais à Ischgl avec des amis et on reparle d'y retourner. C'était une ambiance magnifique et inoubliable. Tout était inclus, le parcage du véhicule, les skis chaussures et bâtons, l'abonnement de ski, piscine spa, patinoire, les déplacements en bus , le logement et la nourriture avec des bons pour des menus gratuits sur les pistes et une ambiance de folie. En gros j'ai pas ressorti 100. Je suis venu skier deux jours à Verbier, j'ai failli crever d'ennuis, sans compter que mon porte monnaie à été pris pour une pompe à fric. En gros, je me fiche de payer cher en Suisse, ce que je cherche c'est d'avoir tous inclus, des sourires, et une ambiance de vacances inoubliables. Chacun son chalet et si tu fais du bruit j'appelle la police, continuez, je me marre

  • bobby le 06.01.2016 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    ça fait au moins 10 ans

    qu'on sait qu'il y aura de moins en moins de neige ...

Les derniers commentaires

  • reine des neiges le 06.01.2016 22:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    tombe la neige...ou pas

    la neige est toujours gratuite!pourtant le prix des stations est en constante augmentation!

  • Laura le 06.01.2016 20:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    :-(

    Bon, là je trouve quand même que certains y vont un peu fort. J'habite et travaille dans une station de ski, oui on fait notre plus gros chiffre en hiver mais non on est pas 9 mois en vacances! C'est aussi dur pour nous, et si on fermait tous nos commerces pour partir en ville, alors qui s'occupera de vous en vacances. Soyez un peu plus compréhensif. Merci.

  • Paqui69 le 06.01.2016 19:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les saules pleureurs permanent

    On nous bassine toujours sur la mauvaise fréquentation des hôtels et stations!! Mais peut être qu'une fois baisser les prix ce serait pas mal!!! Faire des prix familles ça pourrait aider!!!! Mais non c'est plus facile de pleurer en permanences. J'ai même une connaissance qui vit en station et qui c'est vue interdite de ski pour laisser de la neige aux touristes ou alors aller skier dans une autre station!! On est mdr!

  • Sunny164 le 06.01.2016 19:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ......

    pleurer ne fera pas venir la neige. qu'ils trouvent des solutions ou changent de job

  • Tonton Marti le 06.01.2016 18:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    à mourir de rire

    Vous me faites tous rires. J'étais à Ischgl avec des amis et on reparle d'y retourner. C'était une ambiance magnifique et inoubliable. Tout était inclus, le parcage du véhicule, les skis chaussures et bâtons, l'abonnement de ski, piscine spa, patinoire, les déplacements en bus , le logement et la nourriture avec des bons pour des menus gratuits sur les pistes et une ambiance de folie. En gros j'ai pas ressorti 100. Je suis venu skier deux jours à Verbier, j'ai failli crever d'ennuis, sans compter que mon porte monnaie à été pris pour une pompe à fric. En gros, je me fiche de payer cher en Suisse, ce que je cherche c'est d'avoir tous inclus, des sourires, et une ambiance de vacances inoubliables. Chacun son chalet et si tu fais du bruit j'appelle la police, continuez, je me marre