Aéronautique

20 mai 2019 09:55; Act: 20.05.2019 10:23 Print

Pilatus reprend les commandes pour le PC-24

Pour l'année en cours, l'avionneur de Suisse centrale Pilatus prévoit de livrer encore 40 nouveaux PC-24, puis 50 en 2020.

storybild

Le PC-24 «Super Versatile Jet» est un biréacteur d'affaires pouvant utiliser des pistes très courtes et peu aménagées. (Photo: Keystone/archive/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Pilatus enregistre un vif intérêt pour son jet PC-24 à usage très polyvalent. Depuis la première livraison en février 2018, 30 appareils de ce type sont déjà en activité, annonce lundi l'entreprise de Stans à l'occasion de l'ouverture du Salon international de l'aviation d'affaires Ebace à Genève.

Le PC-24 «Super Versatile Jet» est un biréacteur d'affaires pouvant utiliser des pistes très courtes et peu aménagées, qui lui permet de desservir plus de 20'000 aéroports et aérodromes dans le monde. Il peut aussi servir d'avion-cargo ou d'évacuation médicale (ambulance) et offre une alternative aux appareils de l'américain Cessna ou du brésilien Embraer.

Pour l'année en cours, Pilatus prévoit de livrer encore 40 nouveaux PC-24, puis 50 en 2020. «La demande est phénoménale», se réjouit Oskar Schwenk, président du conseil d'administration, dans le communiqué de la société. «La clientèle est très diversifiée et provient du monde entier. Cela confirme notre stratégie.»

Pilatus a reçu les certifications nécessaires en Europe et aux Etats-Unis pour les décollages et atterrissages sur des pistes naturelles. Des extensions pour des autorisations sur des pistes en herbe sont en cours.

Les premières commandes avaient été passées en 2014, mais l'entreprise a ensuite fermé les réservations dans l'attente des premières évaluations des performances de l'appareil. Désormais, le «carnet de commandes est à nouveau ouvert, avec effet immédiat», relève le communiqué. Le prix de base de l'appareil se monte à 10,7 millions de dollars (environ 11 millions de francs). Les avions commandés aujourd'hui seraient délivrés fin 2020-début 2021.

Le constructeur a annoncé au début du mois avoir dépassé le milliard de francs de chiffre d'affaires en 2018 (1,09 milliard). Le résultat opérationnel a atteint 157 millions de dollars. La division Aviation générale porte désormais les ventes, tandis que la division militaire perd de son importance.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Gustave le 20.05.2019 11:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La classe !!

    Bravo cet avion est magnifique !!! La Suisse a un énorme savoir faire. La classe !!

  • un suisse le 20.05.2019 12:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    swiss-jet

    soutennons notre industrie aéronautique ... faisons lui construire les prochains avions de combat

  • Pauline le 20.05.2019 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courte distance

    Dommage que le rayon d action n est que 3000 kilomètres ! Pour faire Genève New York = 2 arrêts, mais c est un bel avion mais sans WC , même pour le Conseil fédéral.

Les derniers commentaires

  • Gabrielle Voisine le 21.05.2019 23:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Grande classe

    Génial, cet avion est génial, car jusqu'à présent les petits biréacteurs se vendaient mal. Mais le Pc24 est un must pour l'évacuation sanitaire avec sa grande porte et sa capacité de hornuss sur gazon. Pilatus pourrait apprendre à Boeing à faire des avions qui volent et des simulateurs qui le simule correctement. Dommage que personne ne comprenne le Schwytzertütsch à Seattle et Everett et un PC24 max 8 ... minutes de vol n'est pas prêt de voir le jour.

  • Pauline le 20.05.2019 17:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Courte distance

    Dommage que le rayon d action n est que 3000 kilomètres ! Pour faire Genève New York = 2 arrêts, mais c est un bel avion mais sans WC , même pour le Conseil fédéral.

  • Achrisam le 20.05.2019 15:06 Report dénoncer ce commentaire

    Palabres!

    Dans une certaine mesure, tout avion peut se voir transformé en une bête offensive! Donc on peut tjrs causer!

  • curieux le 20.05.2019 14:53 Report dénoncer ce commentaire

    hein dis voir.....

    salut, c'est comment à l'intérieur ?

  • un suisse le 20.05.2019 12:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    swiss-jet

    soutennons notre industrie aéronautique ... faisons lui construire les prochains avions de combat