Economie

24 juin 2019 20:34; Act: 24.06.2019 20:37 Print

Polluer la nappe phréatique leur est fatal

L'entreprise chimique Rohner SA s'est retrouvée dans les chiffres rouges. En cause leur pollution par rejets d'eau a irrité les autorités et la population.

storybild

L'entreprise de chimie avait été fondée en 1906. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La pollution d'une nappe phréatique par des rejets d'eaux industrielles a été fatale à l'entreprise chimique Rohner SA, à Pratteln (BL). Mise sous pression par les autorités et devant faire face à l'irritation de la clientèle, la firme se retrouve dans les chiffres rouges et dépose le bilan.

En mars encore pourtant, Rohner SA évoquait «d'excellentes perspectives pour 2019 et un carnet de commandes plein», rappelle l'entreprise bâloise lundi dans un communiqué. Mais, contrainte de prouver que son système de canalisation n'avait pas de fuite et appelée à combler des «lacunes évidentes», selon les autorités, dans son organisation et sa politique d'information, l'entreprise a perdu la confiance de ses clients.

Le conseil d'administration de l'entreprise n'a eu d'autre alternative que d'annoncer, lundi dans un communiqué, son dépôt de bilan. Fondée en 1906 et employant aujourd'hui quelque 200 personnes sur son seul site de Pratteln, ce sous-traitant de la chimie et de la pharma ne dit rien sur son avenir.

L'entreprise avait repéré une fuite le 12 février, mais elle n'a pas informé les autorités. La pollution a été constatée dans le cadre d'un contrôle de routine de la nappe phréatique à la fin du mois de février. On ne connaît pas la quantité d'eau industrielle qui s'est déversée dans la nappe, ni les substances qu'elle contenait et leur concentration. Toutefois, plusieurs substances ont été détectées, dont des solvants. Mais l'eau potable n'a jamais été polluée, selon les autorités.

Cette pollution est survenue après une série d'autres incidents. En février 2016, une explosion avait fait deux blessés et, en 2005, l'évaporation de substances avait pollué l'air.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Bob Ralcnis le 25.06.2019 03:43 Report dénoncer ce commentaire

    Minable

    Là il faut espérer que les responsables seront jugés et condamnés.

  • Jean-Marc Colagrossi le 25.06.2019 01:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais de qui se moque-t-on ?

    On veut vraiment nous prendre pour des imbéciles ???? L'entreprise avait repéré une fuite le 12 février, mais elle n'a pas informé les autorités. La pollution a été constatée dans le cadre d'un contrôle de routine de la nappe phréatique à la fin du mois de février. On ne connaît pas la quantité d'eau industrielle qui s'est déversée dans la nappe, ni les substances qu'elle contenait et leur concentration. Toutefois, plusieurs substances ont été détectées, dont des solvants. Mais l'eau potable n'a jamais été polluée, selon les autorités.

  • Ernest Pellegrini le 25.06.2019 08:39 Report dénoncer ce commentaire

    Un Phénix parmi d'autres

    Rohner SA en faillite ? Tel comme le Phénix il renaîtra de ses cendres sur un autre nom. En Suisse on est des spécialiste des faillites et renaissances tout aussi vite sur un autre nom, cela permet d'éponger les dettes, de ne pas à avoir payer les charges obligatoires et être dispensés de leur devoirs. Le pire c'est que chez nous on a aucun contrôle et l'on laisse faire ce système de fraude. Quand est-ce que les autorités politiques et judiciaires agiront ? Nous pouvons toujours rêver.

Les derniers commentaires

  • Greta T. le 25.06.2019 20:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faut pas polluer

    Pollution c'est pas bien, beurk !

  • Sansexcuses le 25.06.2019 19:42 Report dénoncer ce commentaire

    Tu casses tu payes et basta

    Les dirigeants étaient au courant de la situation. Ces personnes sont super protégées au nom des emplois. Que l'on prenne leur fortune personnelle car ils ont joué et perdu. Cela suffit ces pseudo excuses, ces protections de fait. Le monde doit changer

  • Serge Monney le 25.06.2019 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Gangsters!!

    On se met en faillite et on ne paiera rien! Bravo ! Donc c'est l'état qui paiera ! Ce sont des gangsters !

  • Lehcim le 25.06.2019 10:25 Report dénoncer ce commentaire

    Confiance mal placée

    La réalité c'est que les autorités font confiance aux entreprises en ce qui concerne le contrôle de leurs rejets. C'est ce qui m'a été répondu lorsque j'avais interpelé l'Etat de Neuchâtel concernant l'entreprise Celgene qui produit des médicaments contre le cancer à base de Thalidomide, substance hautement tératogène à l'origine d'un énorme scandale médical en 1950. (A ce propos il parait qu'en France des bébés naissent sans certains membres sans toutefois qu'on en connaisse la cause)

  • Ernest Pellegrini le 25.06.2019 08:39 Report dénoncer ce commentaire

    Un Phénix parmi d'autres

    Rohner SA en faillite ? Tel comme le Phénix il renaîtra de ses cendres sur un autre nom. En Suisse on est des spécialiste des faillites et renaissances tout aussi vite sur un autre nom, cela permet d'éponger les dettes, de ne pas à avoir payer les charges obligatoires et être dispensés de leur devoirs. Le pire c'est que chez nous on a aucun contrôle et l'on laisse faire ce système de fraude. Quand est-ce que les autorités politiques et judiciaires agiront ? Nous pouvons toujours rêver.