Suisse

29 décembre 2014 15:26; Act: 29.12.2014 15:39 Print

Produits et services: ça va coûter plus cher en 2015

Malgré une inflation faible, voire négative, le pouvoir d'achat en Suisse va faire les frais de diverses augmentations: assurance maladie, électricité et même le pain.

Une faute?

L'an prochain, le renchérissement sera négatif, avec un taux de -0,1%, selon les dernières estimations de la Banque nationale suisse (BNS). Le Secrétariat d'Etat à l'économie (SECO) prévoit de son côté une inflation faible, à 0,2%. On peut aussi s'attendre à une certaine stabilité des prix, grâce au taux plancher de 1 fr. 20 pour 1 euro défendu par la BNS.

Néanmoins, plusieurs hausses ont été annoncées pour 2015. Celle des primes d'assurance maladie est sans doute celle qui va peser le plus lourdement sur le budget des ménages suisses. L'assurance de base va coûter 4% de plus en moyenne en 2015, ce qui correspond à la plus forte progression des trois dernières années. Comme les années précédentes, les jeunes adultes qui subiront la hausse la plus forte.

La facture d'électricité va aussi s'alourdir. A Genève, les tarifs des Services industriels vont s'envoler de 14%. Le Groupe E et Romande Energie ont annoncé une hausse moyenne de 2% pour les particuliers. A Lausanne, les Services industriels prévoient une baisse de 1,2%. La hausse moyenne en Suisse est estimée à 5%.

Pain, café, brushing, ski: tout va augmenter

Le prix des matières premières va aussi influencer le coût de la vie. Le prix du pain va se renchérir de 5% en moyenne en 2015. Celui des viennoiseries, des produits chocolatés et du café devrait suivre le même mouvement.

Cette hausse des prix des marchandises, associée à celle de l'électricité, pourraient se répercuter sur l'addition dans la restauration et l'hôtellerie, indique GastroSuisse.

Enfin, le prix des coupes, shampoing et brushings pourrait aussi prendre l'ascenseur. Le salaire minimum des coiffeurs qualifiés a été augmenté de 200 fr. dès le 1er janvier.

Les abonnements de ski verront aussi leur tarif augmenter, en moyenne de 1,5%, selon une enquête de l'association Remontées mécaniques suisses (RMS). Mais sur la cinquantaine d'entreprises interrogées, une sur trois indique qu'elle ne modifiera pas ses prix.

Abonnements CFF plus chers

Les automobilistes continueront à payer leur vignette autoroutière 40 fr., après la votation fédérale de février dernier, tandis que la baisse des prix du pétrole se traduit par du carburant moins cher à la pompe. Mais ils devront payer plus s'ils achètent une voiture neuve trop polluante. La taxe sur le CO2, prélevée progressivement depuis mi-2012, atteindra son montant maximal le 1er janvier.

Les usagers des transports publics seront aussi davantage sollicités. Depuis le 14 décembre, l'abonnement général (AG) 2e classe des CFF coûte 3665 fr. (+3%) et celui de 1e classe 5970 fr. (+2,9%). Les hausses sur les prix de la carte journalière 1e classe ou 2e pour le demi-tarif se sont, eux, accrus respectivement de 2,5% et 2,8%.

Les loyers vont grimper

Sur le front du marché hypothécaire, la tendance à la baisse se poursuit. En 2015, les prix des maisons individuelles devraient baisser dans l'Arc lémanique (-2,7%), à Genève (-3%) et dans l'ouest du pays, selon les prévisions du cabinet spécialisé Wüest & Partner. Sur l'ensemble de la Suisse, on devrait observer une augmentation de 0,8% en moyenne.

Une relative stabilité qui ne profitera pas aux loyers: les experts tablent sur une hausse des prix de 1,7%. Mais elle pourrait être compensée dans quelques mois. Les locataires devraient en effet pouvoir demander des baisses de loyers si le taux hypothécaire de référence baisse. Il reste fixé à 2% jusqu'en mars mais un recul est attendu pour juin, voire avant, selon l'Office fédéral du logement qui fixe le taux.


(jfz/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Le Mur Approche le 29.12.2014 15:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    L'économie en danger !

    Ok, ben on ira faire nos courses ailleurs, on partira en vacances ailleurs (si on y arrive) et on râpera sur les dépenses......quand vous aurez compris que c'est le consommateur qui fait tourner l'économie, cela ira mieux......en attendant, il y aura de nouvelles faillites, moins de cotisants a l'AVS , des personnes de plus en plus malades (le stress des fins de mois difficiles contribue aux divers problèmes de santé) et plus de gens au social.......alors continuons dans cette direction......celle du mur !

  • céréalo le 29.12.2014 16:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comprend rien...

    je suis producteur de céréales et le notre prix a baissé de 5%. le prix du pain devrait donc stagner?

  • bady le 29.12.2014 16:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le réveil

    derrière tout ça il y a les politiques et directeurs mafieux qui se mettent pleins les poches avec la bénédiction de Berne la coupole fédérale tant que la classe moyenne paye ses impôts ça roule.

Les derniers commentaires

  • Silvia Talmor le 30.12.2014 08:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Coucou

    Mon AVS a augmenté de 8 frs par mois et ma caisse maladie - la base - de 50 frs!!!!!

  • Laurent Henzer le 30.12.2014 07:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tout augmente

    Pis les salaires ??????

  • £$¥ Yaplus le 30.12.2014 04:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bientôt tous a la rue !

    Sur la liste de tout ce qui va augmenter je n'y vois pas les salaires... C'est normal ? Ha ben oui bien sur... Seul des gros patrons va augmenter forcément...

  • Dan le 29.12.2014 23:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vous dépassez les bornes

    Que tout augmente on peut comprendre, matières premières, main d'oeuvre, etc. Mais alors les assurances, c'est inadmissible! Cette "escroquerie"continue de nous dilater! Mesdames, Messieurs les directeurs, vous qui prenez des décisions financières inacceptables sans être punis, virez 50% de votre personnel inutile ou vos doublons! Quant aux parasites qui gravitent autour, courtiers, sous-courtiers, sous-sous-courtiers, ils se sont faits des c..... en or sur notre dos et avec votre bénédiction. Dieu merci que l'on peut choisir sois-même nos assurances sur le net aujourd'hui. Fini les visites!!

  • .... le 29.12.2014 22:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    . vs pleurez sur 20 minutes et vous mettez la main au porte monnaie sans rien faire. franchemant vous vous etes stupides de nature ou vous vous etes offert des cours pour en arrive la????