Suisse

20 février 2020 08:06; Act: 20.02.2020 08:06 Print

Rentabilité annuelle en baisse pour la BKB

Le bénéfice net de la Banque cantonale de Bâle (BKB) s'est réduit de 2,3% à 100,8 millions l'année dernière.

storybild

Siège de la Basler Kantonalbank BKB sur la Spiegelgasse à Bâle. (Photo: Keystone/archive)

Une faute?

La Banque cantonale de Bâle (BKB) a vu sa rentabilité baisser l'année dernière, notamment affectée par une hausse des charges et des investissements. Les actionnaires profiteront d'un dividende stable.

La BKB (maison-mère hors Banque Cler) a enregistré l'année dernière un produit d'exploitation en hausse de 1,5% à 375,6 millions de francs. Alors que dans son coeur de métier, les opérations d'intérêts, le produit net a reculé de 8,1%, il a augmenté dans les activités de commissions et services ( 2,7%) et bondi dans les activités de négoce ( 20,1%), a détaillé l'établissement cantonal jeudi dans son rapport annuel.

Les charges ont quant à elles augmenté de 4,7% à 216,1 millions de francs, en raison notamment de la hausse des investissements.

En matière de rentabilité, le résultat d'exploitation a chuté de 27,3% à 138,3 millions de francs et le bénéfice net s'est réduit de 2,3% à 100,8 millions.

Marché délicat attendu

Les actionnaires profiteront du versement d'un dividende de 3,10 francs par titre, un montant inchangé comparé à l'exercice précédent. Le canton de Bâle empochera quant à lui 77 millions de francs.

La direction de la BKB s'attend à un environnement de marché délicat cette année. Afin de compenser la baisse des recettes liées aux activités traditionnelles des opérations d'intérêt, la banque veut renforcer notamment ses services de placement.

Dans ce contexte, l'établissement procédera à «d'importants» investissements en 2020, mais aussi à une réduction des coûts. La société s'attend ainsi à réaliser un résultat opérationnel stable.

(nxp/ats)