Croissance en Europe

10 mai 2012 11:23; Act: 10.05.2012 11:32 Print

Risque de «clash» entre Hollande et Merkel

L'ancien Premier ministre français Michel Rocard a déclaré jeudi redouter un «clash» entre le président élu et la chancelière allemande au sujet de la relance de la croissance en Europe.

Sur ce sujet
Une faute?

«Il y a un risque d'aller au clash avec Angela Merkel», a estimé Michel Rocard sur Radio Classique/Public Sénat, tout en relevant que la «croissance allemande est cassée» et que «le problème de la croissance (y) est posé».

«Je crains beaucoup une demande française de symbole de bagarre (...) alors que la règle du jeu en Europe, c'est le compromis progressif», a ajouté l'ancien Premier ministre (1988-1991) du président socialiste François Mitterrand.

Croissance contre rigueur

Le président élu, François Hollande, plaide pour une renégociation du traité européen de discipline budgétaire signé par 25 pays européens à l'initiative notamment de l'Allemagne, pour y ajouter des mesures de croissance. Berlin insiste sur la rigueur.

«C'est difficile de renégocier un traité qui vient d'être négocié», a convenu Michel Rocard. «Mais il est incomplet».

«On devrait pouvoir arriver à un résultat et cela se joue dans les dix jours qui viennent», a-t-il ajouté.

Respecter l'accord

La chancelière allemande Angela Merkel a insisté à plusieurs reprises sur la nécessité que tous les pays européens, dont la France, qui ont signé le pacte budgétaire, respectent cet accord.

Mme Merkel doit recevoir M. Hollande à Berlin le 16 mai, au lendemain de sa prise de fonctions à l'Elysée.

Les deux dirigeants s'opposent sur la politique économique en Europe, face à la crise. Mme Merkel est prête à discuter de mesures de croissance mais a refusé jusqu'ici toute renégociation du traité.

(afp)