Genève

25 juin 2019 21:13; Act: 25.06.2019 21:13 Print

Roi des concerts romands racheté par un allemand

Le groupe de Michael Drieberg est désormais contrôlé majoritairement par un concurrent établi à Berlin.

storybild

La venue du groupe Slayer, mercredi passé à lArena de Genève, annonce les collaborations à venir. (Photo: Getty-Images)

Sur ce sujet
Une faute?

«On était arrivés au bout du one man show, ça devenait naturel de s’associer avec un plus grand groupe», a expliqué hier Michael Drieberg. Son groupe, articulé autour de Live Music Production et de Live Music Entertainment, a été racheté à 51% par la société allemande DEAG. Son patron actuel garde 49% des actions et il continuera à assumer ses fonctions dirigeantes avec son équipe actuelle.

Les deux entités ont longuement collaboré avant ce rachat, notamment à l’occasion du festival Sion sous les étoiles ou pour la programmation de la Salle Métropole à Lausanne. Et Michael Drieberg anticipe encore plus de synergies à l’avenir. «DEAG possède déjà le plus gros organisateur de concerts alémaniques, Good News Productions, et nous sommes le plus gros en Suisse romande. La dernière collaboration en date a été la venue du groupe américain Slayer à l’Arena de Genève, mercredi passé.»

Ce changement de propriétaire doit permettre à Live Music Production de poursuivre son développement. «Il faut pouvoir offrir aux artistes des dates dans plusieurs salles en Suisse et à l’étranger, et plus uniquement à l’Arena ou au Métropole de Lausanne», illustre le promoteur. Il compte également exporter à Zurich ou en Allemagne des spectacles qui marchent bien en Suisse romande, comme le show du Crazy Horse ou le théâtre équestre Zingaro. 

(reg/ats)