Chimie

09 avril 2019 12:07; Act: 10.04.2019 08:08 Print

Sika vise 8 milliards de ventes en 2019

Le fabricant zougois de spécialités chimiques a débuté l'année de manière positive, soit 5,8% de plus que sur les trois premiers mois de 2017.

storybild

Pour l'ensemble de l'année, la direction a confirmé l'objectif d'une croissance des ventes de 6% à 8% à plus de 8 milliards. (Photo: Keystone)

Une faute?

Sika a démarré l'année sur les chapeaux de roues, enregistrant une solide croissance dans toutes des régions. Dégageant un chiffre d'affaires trimestriel record, le fabricant zougois de spécialités chimiques pour la construction et l'industrie ambitionne de dépasser sur l'ensemble de l'année les 8 milliards de francs de revenus.

Entre janvier et la fin de mars, Sika a généré un chiffre d'affaires de 1,64 milliard de francs, soit 5,8% de plus que sur la période correspondante de 2017, a indiqué mardi le groupe sis à Baar. Les acquisitions ont contribué à la croissance à hauteur de 2,5%, alors que les effets de change ont pesé pour 1,3%. Exprimée en devises locales, la hausse des ventes s'est inscrite à 7,1 pour cent.

Hausse des ventes

La croissance a été au rendez-vous dans toutes les régions, avec une hausse des ventes particulièrement forte de 8,2% en devises locales en Europe, Moyen-Orient et Afrique (Emea), ainsi qu'aux Amériques ( 4,8%) et en Asie-Pacifique ( 2,8%). La performance d'ensemble s'est révélée conforme aux anticipations des analystes interrogés par AWP.

En Europe, les ventes ont évolué de manière favorable en Allemagne, en Autriche et en Suisse, alors qu'elles ont bénéficié d'une expansion à deux chiffres à l'Est du Vieux-Continent et en Afrique. Dans la région Amériques, la croissance a en revanche ralenti au regard de l'envol de 12,2% enregistré en 2018. Sika explique notamment que d'importants projets de construction ont été reportés en raison de manque de main d'oeuvre aux États-Unis.

Travaux stoppés au Mexique

De plus, Sika a souffert du changement de gouvernement au Mexique, le nouveau président Andres Manuel López Obrador ayant fait stopper l'automne dernier les travaux de construction d'un nouvel aéroport à Mexico. En Asie, la Chine et l'Inde ont présenté des taux de croissance à deux chiffres, alors que l'Asie du Sud-Est et la région Pacifique ont enregistré des développements mitigés, avec parfois de reculs.

Pour l'ensemble de l'année, la direction a confirmé l'objectif d'une croissance des ventes de 6% à 8% à plus de 8 milliards de francs, tandis que les bénéfices doivent afficher une forte progression. Sika veut continuer à croître et vise l'ouverture de sept à neuf nouvelles usines, tout en envisageant des acquisitions.

Actions en baisse

Malgré la solide performance, le titre Sika perdait du terrain dans la matinée à la Bourse suisse. Vers 11 h 30, il se délestait de 0,28% à 144,45 francs, sous l'effet de prises de bénéfices, alors que l'indice des valeurs vedettes Swiss Market Index (SMI) poursuivait sa progression (0,8%).

Certains analystes ont déploré le fait que les revenus ne se soient établis que dans la fourchette des attentes, sans réserver les habituelles bonnes surprises.

(nxp/ats)