Canton de Fribourg

17 octobre 2019 09:44; Act: 17.10.2019 09:44 Print

St-Aubin ne transformera pas de petit-lait

La société fribourgeoise active dans la transformation de produits laitiers Translait renonce à son projet d'implantation d'une usine à St-Aubin (FR).

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Une faute?

C'est une douche froide pour Saint-Aubin. La commune fribourgeoise devait accueillir une usine avec une tour de séchage de petit-lait, une zone de réception et de stockage, des halles, des bureaux et un laboratoire.Le but? Fabriquer du lait en poudre à commercialiser dans l'empire du Milieu par le groupe chinois Synutra. L'investissement devait se monter à quelque 100 millions de francs, avec une centaine d'emplois à la clé.

Mais au lieu d'implanter une nouvelle usine à Saint-Aubin, l'entreprise se rabat dans un premier temps sur son site existant de Bulle. Le projet existe toujours, a insisté Translait dans un communiqué. Les enjeux et les opportunités du marché ont été réévalués cependant. L'entreprise de Corminboeuf (FR) entend désormais procéder par étapes, l'option avec Synutra faisant encore partie des variantes possibles.

Translait utilisera ainsi pour la première phase les infrastructures de son site de Bulle (FR), afin de créer le lait en poudre, a précisé son directeur Vincent Stucky, cité dans «La Liberté» de jeudi. L'objectif de 2021 annoncé pour les premières ventes devrait en conséquence être tenu.

Le projet de construction d'une usine à St-Aubin remonte à deux ans. A l'époque, il consistait à l'installer sur le site abandonné par la société américaine de santé animale Elanco. C'est sur ce même site que l'Etat de Fribourg a lancé mercredi le campus AgriCo, dédié à la création de valeur dans l'agriculture, la nutrition et la biomasse.

(nxp/ats)