Télécoms

22 août 2019 07:43; Act: 22.08.2019 07:47 Print

Sunrise poursuit sa croissance

Le numéro 2 helvétique des télécommunications affiche un bénéfice en hausse de près de 7% par rapport à l'an dernier.

storybild

Sunrise a gagné 40'300 clients au 2e trimestre. (Photo: Keystone/archive/photo d'illustration)

Une faute?

Sunrise a poursuivi sa croissance au 2e trimestre. Malgré des revenus en baisse, l'opérateur zurichois, qui peaufine son plan de reprise du câblo-opérateur UPC, a dégagé un bénéfice net de 26 millions de francs, 6,7% de plus que douze mois auparavant.

Le numéro deux helvétique des télécommunications révise dans la foulée sa prévision de résultat opérationnel ajusté (Ebitda) pour l'ensemble de l'année.

Sur la période sous revue, l'Ebitda ajusté s'est pour sa part hissé à 165 millions de francs, un bond de 10,3% au regard de la période correspondante de l'an dernier, indique jeudi l'opérateur établi à Zurich. Sans tenir compte des ajustements, l'excédent brut d'exploitation s'est monté à 157 millions, 6,6% de plus que douze mois auparavant.

L'évolution s'est en revanche révélée moins favorable côté revenus, ceux-ci se tassant entre avril et fin juin de 1,7% à 455 millions de francs, quand bien même le nombre de clients a encore progressé. L'opérateur explique le recul à la baisse des ventes de téléphones mobiles ainsi que des produits de hubbing.

La dynamique des trimestres précédents en matière d'abonnements mobiles s'est poursuivie, Sunrise ayant gagné 40'300 clients au 2e trimestre, contre 30'300 un an auparavant. L'expansion reflète notamment l'acquisition de clientèle dans le domaine commercial tels que le TCS et le Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme).

Croissance pour internet aussi

En glissement annuel, le volume net de nouveaux clients dans le segment mobile a progressé de 9,5%, contre 9,0% au trimestre précédent. La base de clients mobile prépayé a diminué par rapport à l'année passée avec la migration continue des clients vers des abonnements.

Le nombre d'abonnés Internet et TV a progressé respectivement de 9,4 % et de 14,8 % sur un an. Ces progressions substantielles ont été portées par les offres groupées et des promotions ciblées, entre autres.

A l'exception du bénéfice net, la performance s'est révélée inférieure aux attentes moyennes des analystes. Sondés par l'agence AWP, ces derniers avaient anticipé un résultat net de 21,8 millions de francs, un Ebitda ajusté de 157 millions et un chiffre d'affaires de 467 millions de francs.

Evoquant la suite de l'exercice, Sunrise demeure optimiste. A la lumière de la bonne performance de la première moitié de l'année, l'entreprise, qui prévoit toujours un chiffre d'affaires annuel entre 1,86 et 1,9 milliard de francs, resserre cependant la fourchette de Ebitda ajusté, laquelle passe d'un montant entre 613 et 628 millions de francs à une somme de 618 à 628 millions.

Pour autant que ces objectifs se réalisent, Sunrise fait miroiter à ses actionnaires le versement au titre de l'exercice en cours d'un dividende compris entre 4,35 et 4,45 francs.

(nxp/ats)