Fribourg

24 novembre 2016 12:03; Act: 24.11.2016 12:17 Print

Swep ferme le site de Tinterin: 37 licenciements

Le couperet est tombé: l'usine du groupe suédois dans le canton de Fribourg va fermer ses portes l'année prochaine.

storybild

Le site fribourgeois de Swep. (Photo: Google Street View)

Sur ce sujet
Une faute?

Le groupe suédois Swep confirme sa décision d'abandonner son site de Tinterin, dans le district de la Singine (FR), qui emploie 37 personnes. La production cessera à la fin mars et l'usine aura définitivement fermé ses portes au troisième trimestre 2017.

Swep fournira aux employés un plan social avec des indemnités de licenciement et une aide à la reconversion. Certains se verront proposer un travail à l'étranger dans un autre site du groupe ou dans une entreprise affiliée.

Le groupe veut réduire ses coûts dans un contexte de surcapacités de production en Europe. La production sera concentrée en Slovaquie et en Suède, a-t-il expliqué dans un communiqué, au terme d'une procédure de consultation entamée début novembre.

Le site fribourgeois produit des systèmes complexes d'échangeurs de chaleur, utilisés notamment dans la construction de grands centres sportifs ou de centres commerciaux. En 27 ans d'existence, il a compté jusqu'à une soixantaine d'employés.

Fondé en 1983, le goupe Swep emploie 900 personnes dans le monde. Son siège central se trouve à Landskrona en Suède. Il appartient au géant américain Dover depuis 1994. Il dispose de six sites de production, dont trois en Europe (Suède, Slovaquie, Suisse).

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Didi le 24.11.2016 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous dans le même bateau!

    C'est triste pour les employés et malheureusement cela devient hebdomadaire pour ne pas dire quotidien dans notre trop cher pays ! Courage à eux.

  • Dann le 24.11.2016 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allez Oueli. ..

    Et la phrase de Oueli Kolüsch Mauer résonne encore dans nos têtes. Pour rappel : "en Suisse tout est bien tout va bien. On aura jamais des problèmes dans notre pays. Le chômage ne nous atteint pas". Disait-il. On est comique ou on ne l'est pas.

  • Jean le 24.11.2016 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    A quand les vrais chiffres ?!

    Et avec tous ces licenciements qu'on observe un peu partout, l'OFS essaye encore de nous vendre que le chômage est stable voire en baisse ?! Mais de qui se moque-t-on ? A quand des VRAIS chiffres du chômage, avec les fins de droits pris en compte ? Parce qu'en n'en comptant que la moitié, c'est facile d'avoir 3% de chômage. De l'enfumage !

Les derniers commentaires

  • Sandro le 24.11.2016 13:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    lol

    comme le groupe richemont qui déplace certaines personnes pour ne pas les virer il y a quelques mois et qui finalement...les virent maintenant ! !!!

  • Est républicain le 24.11.2016 13:22 Report dénoncer ce commentaire

    Au Québec mais pas seulement

    Et ailleurs au Canada on recherche des millions de travailleurs francophones dans tout les domaines, les français très demandé

    • Kormann Frederic le 24.11.2016 14:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Est républicain

      Des travailleurs de moins de 35 ans....

  • Dann le 24.11.2016 12:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Allez Oueli. ..

    Et la phrase de Oueli Kolüsch Mauer résonne encore dans nos têtes. Pour rappel : "en Suisse tout est bien tout va bien. On aura jamais des problèmes dans notre pays. Le chômage ne nous atteint pas". Disait-il. On est comique ou on ne l'est pas.

  • Jean le 24.11.2016 12:46 Report dénoncer ce commentaire

    A quand les vrais chiffres ?!

    Et avec tous ces licenciements qu'on observe un peu partout, l'OFS essaye encore de nous vendre que le chômage est stable voire en baisse ?! Mais de qui se moque-t-on ? A quand des VRAIS chiffres du chômage, avec les fins de droits pris en compte ? Parce qu'en n'en comptant que la moitié, c'est facile d'avoir 3% de chômage. De l'enfumage !

  • Didi le 24.11.2016 12:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Tous dans le même bateau!

    C'est triste pour les employés et malheureusement cela devient hebdomadaire pour ne pas dire quotidien dans notre trop cher pays ! Courage à eux.