Bourse

11 juillet 2019 07:39; Act: 11.07.2019 08:48 Print

Swiss Re repousse la cotation de ReAssure

ReAssure devait faire son entrée à la Bourse de Londres en juillet mais Swiss Re a fait état d'un affaiblissement de la demande de la part des grands investisseurs institutionnels.

storybild

Swiss Re espère lever près de 3 milliards de livres sterling avec l'entrée en bourse de ReAssure. (Photo: AFP)

Une faute?

Swiss Re estime que les conditions pour une cotation de sa filiale britannique ReAssure ne sont plus réunies. Le réassureur zurichois suspend ainsi l'opération lancée il y a près d'un mois. ReAssure devait faire son entrée à la Bourse de Londres en juillet.

La suspension de l'introduction en Bourse (IPO) est motivée par un regain de prudence et un manque d'intérêt de la part des grands investisseurs institutionnels en Grande-Bretagne, explique jeudi Swiss Re dans un communiqué succinct.

Swiss Re reste convaincu de la nécessité de se désengager partiellement de ReAssure. Il n'y a toutefois aucune urgence à brader des actions de la filiale britannique à un prix jugé inférieur à leur valeur réelle, insiste le numéro deux mondial de la réassurance.

A fin juin, le groupe zurichois avait précisé que l'IPO devait lui permettre de lever entre 2,8 et 3,3 milliards de livres sterling (3,5 et 4,1 milliards de francs suisses). Le prix par action se situait dans la fourchette 280-330 pence.

Acteur majeur en Grande-Bretagne

L'IPO devait permettre à Swiss Re de baisser sa participation dans ReAssure à moins de 50%, contre 75% actuellement. Le japonais MS&AD Insurance détient les 25% restants. Le désinvestissement vise à améliorer la solvabilité du groupe zurichois, l'activité de ReAssure, gourmande en fonds propres, pesant plutôt sur cet indicateur.

ReAssure est le sixième acteur de l'assurance-vie en Grande-Bretagne. Cette filiale est spécialisée dans la gestion de portefeuilles fermés («closed book»).

L'annonce du jour pourrait remettre en cause une partie du programme de rachat d'actions présenté en février. Swiss Re ambitionne d'acquérir des titres en deux tranches de 1 milliard de dollars chacune. Le deuxième volet était notamment conditionné à un abaissement de la participation dans ReAssure à moins de 50%.

(nxp/ats)