Aviation

07 novembre 2019 07:28; Act: 07.11.2019 10:11 Print

Swiss a vu sa rentabilité piquer du nez

Swiss International Airlines a pu légèrement améliorer son chiffre d'affaires sur les neuf premiers mois de l'année mais sa rentabilité opérationnelle a plongé.

storybild

Swiss ne bat pas de l'aile. (Photo: Keystone)

Une faute?

La compagnie aérienne Swiss a essuyé sur les neuf premiers mois de l'année un recul de la rentabilité, alors que le chiffre d'affaires n'a que modestement progressé. Le nombre de passagers a parallèlement augmenté.

Entre janvier et fin septembre, les recettes réalisées par la compagnie nationale helvétique, filiale du groupe allemand Lufthansa, ont progressé de 1% à 4,05 milliards de francs. Le bénéfice d'exploitation (Ebit) a par contre chuté de 11% à 490 millions sur la période, a précisé Swiss jeudi dans un communiqué.

Swiss a justifié le repli de la rentabilité par l'augmentation des coûts de carburant et de la maintenance de la flotte. Le recul de la demande pour le fret et «la pression continue» sur les billets d'avion ont également pesé sur l'activité, a précisé cette dernière.

Hausse du nombre de passagers

Malgré ces difficultés, Swiss a réussi à transporter plus de passagers sur les neuf premiers mois de l'année, leur nombre augmentant de 4,4% à 14,3 millions. En parallèle, le nombre de vols opérés a crû de 5,4% et le taux de remplissage a atteint 84,2% ( 0,2 point de pourcentage).

Le directeur financier de Swiss, Michael Niggermann, a indiqué continuer «à viser une marge Ebit ajustée à deux chiffres pour l'ensemble de l'année 2019, mais nous sommes conscients de l'ambition de cet objectif».

La compagnie aérienne veut également poursuivre son effort de modernisation de la flotte. A partir de 2022, elle compte moderniser la cabine de 14 Airbus long-courrier A330. Au premier trimestre 2020, Swiss mettra en service deux Boeing 777-300ER, ainsi que le premier A320neo.

(nxp/ats)