Banques

04 juin 2019 14:49; Act: 04.06.2019 15:41 Print

UBS aux portes du Top Ten en Europe

Le numéro un bancaire helvétique figure désormais au 11e rang dans la hiérarchie des banques européennes. Credit Suisse a reculé au 14e rang.

storybild

UBS a repris du poil de la bête en une décennie.

Sur ce sujet
Une faute?

Dix ans après son sauvetage par les autorités suisses, UBS a gravi en 2018 un échelon dans la hiérarchie des banques européennes, selon une étude de la société de conseil Zeb. Le numéro un bancaire helvétique figure désormais au 11e rang d'un classement dominé par le géant britannique HSBC et les françaises BNP Paribas et Crédit Agricole.

Les quatre autres banques systémiques suisses figurent également dans ce palmarès, qui englobe les 50 plus grands établissements du continent en termes de somme au bilan. L'année dernière, UBS a dépassé l'italien Unicredit grâce à des actifs totaux de 838,5 milliards d'euros. Credit Suisse a été rétrogradé à la 14e position (779,1 milliards) suite à la croissance du bilan d'un autre groupe italien, Intesa Sanpaolo.

Les autres établissements helvétiques sont relégués loin derrière. Raiffeisen a conservé sa 37e position (200 milliards au bilan), tout comme la Banque cantonale de Zurich, toujours 43e à 150,3 milliards. Postfinance demeure avant-dernier (104,9 milliards).

Les banques françaises sont bien représentées dans le top dix européen, en ajoutant Société Générale et BPCE, respectivement 6e et 7e. La Grande-Bretagne n'est pas en reste avec Barclays (8e) et Lloyds (9e). Le classement est complété par l'espagnole Banco Santander (4e), l'allemande Deutsche Bank (5e) et la néerlandaise ING (10e).

Problème de rentabilité

Les chiffres compilés par Zeb démontrent qu'UBS présente la meilleure rentabilité parmi les banques suisses du classement, si l'on prend en compte le rendement des fonds propres (RoE), de 8,6%. Elle dépasse la majorité des établissements du top dix.

La Banque cantonale de Zurich présente la meilleure structure de coûts, avec un rapport entre les dépenses et les revenus de 61,3%, parmi les plus bas des grands acteurs européens.

En termes de capitalisation, Credit Suisse se démarque par des ratios peu fournis. Le numéro deux helvétique se situe nettement dans la seconde moitié du classement. UBS fait mieux, mais demeure sous la moyenne européenne de ratio de fonds propres durs.

Dans leur commentaire général, les spécialistes de Zeb estiment que la rentabilité moyenne du secteur bancaire européen, mesurée au Roe, pourrait être divisée par deux d'ici 2023, sous l'effet de la pression réglementaire et des turbulences conjoncturelles. Il s'agit d'un problème central.

Même en cas de rebond économique du Vieux continent, les établissements pourraient à peine satisfaire les attentes des investisseurs, avertit la société de conseil. La numérisation des activités est présentée comme le remède à la sinistrose qui est promise aux banques qui ne feront pas évoluer leur modèle d'affaires.

La capitalisation des banques européenne est solide, ce qui n'exclut pas un risque systémique, préviennent les auteurs de l'étude.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • P-A. le 04.06.2019 17:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De qui se moque t'on ?

    En 2007 UBS côté plus de 90.- aujourd'hui péniblement 11.- et il se targuent d'être dans les 10 meilleurs d'Europe ! Cherchez... qui sont les pigeons?

  • Frank le 04.06.2019 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Juste avant leCrasch

    En principe ce genre de résultats c'est juste avant le grand crash. Mais bon, l'UBS ne risque rien puisque finalement ce sont nos impôts qui vont couvrir leurs pertes, comme la dernière fois...

  • William Hell le 04.06.2019 16:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    banksters united

    Les autres banques sont elles aussi justiciables et enfin déduisent elles aussi leurs amendes des impôts tout en moralisant les etats de droits ? Honte.

Les derniers commentaires

  • Heinz le 05.06.2019 02:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Leçon

    En tous cas les français ont l'air d'être bien meilleur banquier que les ptits suisses

  • Jerome le 05.06.2019 01:12 Report dénoncer ce commentaire

    Mensonges , magouilles, affameurs

    le classement des banksters ! Les banques sont en faillites virtuelles , comptabilité bidonnée pour reporter la faillite, taxes variées et infondées sur les comptes clients, magouilles des taux de change et cours de l or faussé à la hausse , n oubliez pas que pour une banque , vous ne représenter pas un client ,mais un produit !!! Produit qui sert d une façon ou d une autre a vous voler, depuis 73 la dette des états a exploser, car les états ne peuvent plus s endetter via leur banque centrale mais auprès des banques privées, un état endetté est une rente à vie pour une banque privée

  • D.B le 04.06.2019 23:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Action de plus en plus bas

    Comment ce fait il que Deutsche Bank est 5ème ? hum...

  • Un $ui$$e tri$te le 04.06.2019 19:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    $wi$$ rotten bu$ine$$

    C'e$t $ur qu'il$ $ont les meilleur$. Au royaume de$ aveugle$ le$ borgne$ $ont roi$.

  • Frank le 04.06.2019 17:17 Report dénoncer ce commentaire

    Juste avant leCrasch

    En principe ce genre de résultats c'est juste avant le grand crash. Mais bon, l'UBS ne risque rien puisque finalement ce sont nos impôts qui vont couvrir leurs pertes, comme la dernière fois...

    • Le doute le 04.06.2019 18:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Frank

      Faux archi faux la banque a tout remboursé mais bien sûr cela n'a pas fait la une des journaux comme cela on peut toujours râler

    • La Raison le 04.06.2019 19:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le doute

      Ça, c'est ce qu'on nous dit. Vous en avez vu l'argent vous?

    • presque le 04.06.2019 20:03 Report dénoncer ce commentaire

      Win Win

      Oui mais elle a pu le déduire de ses impôts....Donc elle a remboursé mais n'a rien rapporté à la collectivité puisqu'elle ne payait pas d'impôts durant cette période...

    • Real le 04.06.2019 20:33 Report dénoncer ce commentaire

      Life

      Ce sont effectivement nos impots (les petits épargnants) qui ont sauvé la banque, vous savez celle qui veut se débarrasser maintenant précisément de ces mêmes petits épargnants car pas assez rentable.

    • GE merenseigne le 04.06.2019 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @presque

      faux... la Confédération a récupéré bien plus que ce qu'elle avait injecté dans le sauvetage d'UBS... c'est fou le nombre d'ignorants qui s'excitent à chaque fois qu'il y a un article sur une banque Suisse...

    • L'ignorance le 04.06.2019 20:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @La Raison

      Il n'y a qu'à savoir lire des bilans et on le voit l'argent. Mais bon, on n'exige pas ça avant de laisser commenter sur 20 Minutes.

    • Le compte n'y est pas le 04.06.2019 21:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @presque

      Vous oubliez juste que UBS est l'un des plus gros employeur du pays. Les salaires se chiffrant en centaines de millions ont bien rapporté au fisc, donc à la collectivité. Vous voulez payer à leur place?

    • Julie le 04.06.2019 22:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Frank

      effectivement mais cela avait aussi rapporté beaucoup d'argent à l'état.