Banque

28 juin 2011 12:49; Act: 28.06.2011 12:54 Print

Un Américain a caché de l'argent chez UBS

Deux banques suisses sont impliquées dans la fraude d'un Américain, qui a choisi les établissements pour y cacher des millions de francs.

storybild

Un client américain de l'UBS a fraudé le fisc. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le nom de la banque privée st- galloise Wegelin est apparu à côté de celui de l'UBS dans une affaire de soustraction fiscale jugée à New York. Un citoyen américain de 81 ans a été condamné à une amende de 9,8 millions dollars pour avoir omis de déclarer au moins 26,4 millions.

L'accusé a reconnu les faits. Le jugement rendu lundi devant une cour new-yorkaise ne dit en revanche pas encore si l'homme condamné à une amende représentant environ 8,2 millions de francs devra accomplir ou non de la prison. Cet aspect sera tranché le 27 septembre.

Compte ouvert en 2005

L'acte d'accusation mentionne que ce contribuable américain avait ouvert en décembre 2005 un compte auprès de l'UBS au nom d'une société offshore avant d'y transférer le montant soustrait. L'homme a ensuite transféré en juin 2008 la somme sur un compte auprès de la banque Wegelin.

Le retraité a motivé ce transfert par le fait qu'il avait alors appris que l'UBS était citée dans une vaste affaire de fraude fiscale, dossier qui se finira par l'accord signé entre les Etats- Unis et la Suisse il y a bientôt deux ans. Sa crainte était de voir son nom livré à la justice.

Contactés mardi par l'ats, les deux établissements se sont montrés circonspects. «Il n'y a ni contacts avec les autorités ni relations avec des clients que la banque peut commenter», a dit Albena Björk, porte-parole de Wegelin.

«Pour nous, le cas est réglé», a relevé de son côté Serge Steiner, porte-parole de l'UBS. Ce dernier a ajouté qu'il y aurait toujours des gens qui rapporteraient devant la justice leurs relations avec une banque.

(ats)