Bourse suisse

30 décembre 2011 18:43; Act: 30.12.2011 19:27 Print

Une fin d'année dans le vert pour le SMI

La Bourse suisse a terminé dans le vert vendredi pour sa dernière séance de l'année.

Une faute?

L'indice principal SMI (Swiss Market Index) a progressé de 0,67% à 5936,23 points. L'indice élargi SPI (Swiss Performance Index) a crû de 0,64% à 5343,52 points, et le SLI (Swiss Leaders Index) de 0,69% à 876,66 points.

Malgré cette performance positive au terme d'une année 2011 dans l'ensemble négative, les gains du SMI n'ont pas suffi pour reprendre la barre des 6000 points, comme certains l'avaient espéré après le petit rally de Noël. La séance a été calme et le SMI a évolué dans une fourchette de 25 points seulement.

Les courtiers ont relevé que, comme d'habitude à cette période, nombre d'investisseurs étaient absents du marché.

Depuis fin novembre, début de la phase de reprise, le SMI a regagné environ 580 points ou 10%. Sur l'année toutefois, il a perdu près de 8%. Ce recul a été tempéré par le caractère défensif de l'indice: le Dax a reculé de 15% et le CAC 40 de 18%. Les marchés asiatiques ont aussi nettement baissé, alors que le Footsie londonien n'a perdu «que» 5%. Aux Etats-Unis, les indices de Wall Street s'acheminaient vers une année positive.

Sur l'année, le SLI a reculé de 14% et le SPI de 8% environ.

Novartis grand perdant de l'année

Parmi les blue chips, les trois gagnants de l'année sont Synthes ( 25%), Roche ( 16%) et Syngenta ( 0,5%). Synthes a profité de l'offre de rachat de l'américain Johnson & Johnson, le titre oscillant depuis son annonce autour du prix proposé. Roche a profité d'informations positives en provenance de son pipeline de produits. Ce vendredi, Syngenta a gagné 0,3% et Roche a fini pratiquement stable.

Les gagnants du jour sont Swisscom ( 2,0%), Lonza ( 1,7%) et Holcim ( 1,5%). Novartis a pour sa part gagné 0,85% et Nestlé 0,75%. Les perdants du jour sont Usi Group (-21,7%), Addex (-6,9%) et BT&T Timelife (-6,5%).

La pire performance de l'année pour les blue chips revient à Logitech qui a reculé de près de 60%. Vendredi, le titre du spécialiste des périphériques pour ordinateurs a gagné 0,4%.

(ats)