Horlogerie

27 décembre 2011 15:54; Act: 27.12.2011 17:44 Print

Une montre de luxe règle le bal des planètes

par Giuseppe Melillo - Plus d'un million de francs pour une série de douze montres en hommage aux signes du zodiaque et dotées du plus petit planétarium au monde.

storybild

Il faut préciser que chacune des créations comporte le plus petit des mécanismes planétaires jamais construit. (Photo: dr)

Une faute?

Christiaan van der Klaauw sait parler à l’imaginaire des collectionneurs. Le maître horloger néerlandais vient en effet de présenter la première montre d’une série exclusive de garde-temps en platine consacrée à la fois à l’astronomie et à l’astrologie.

Chaque pièce est unique. Elle illustre l’un des douze signes du zodiaque (verseau sur la photo).

Assemblée sur commande uniquement, elle coûte cependant 79 500 euros (97 000 fr.). Le set complet affiche un prix cumulé de 954 000 euros (1,16 millions de francs). Ce qui n'est pas à la portée de toutes les bourses.

Il faut préciser que chacune des créations de ce membre de la très prestigieuse Académie Horlogère des Créateurs Indépendants (AHCI)comporte le plus petit des mécanismes planétaires jamais construit.

De 40 millimètres de diamètre, celui-ci permet de suivre le mouvement de six planètes autour du soleil: Mercure, Vénus, la Terre, Mars, Jupiter et Saturne.

Signé Kees Engelbarts, graveur et horloger hollandais basé à Genève, le cadran comporte un bas-relief en Mokumé Gane, technique ancestrale japonaise qui fait fusionner divers métaux au four.