France

08 juillet 2014 20:05; Act: 08.07.2014 20:20 Print

Vote défavorable pour Novartis et son Lucentis

Afin de faire des économies, le Parlement français a décidé de substituer un médicament de Novartis contre celui de Roche.

Sur ce sujet
Une faute?

Les députés français ont adopté mardi un amendement qui autorise l'emploi de l'anticancéreux Avastin du groupe bâlois Roche pour traiter la DMLA (dégénérescence maculaire liée à l'âge), une maladie oculaire. Ce médicament pourra être substitué au Lucentis de Novartis. Ce vote a eu lieu contre l'avis de Roche, dans le but de faire des économies.

Le Lucentis, seul traitement autorisé jusqu'ici pour la DMLA, a coûté l'an passé 428 millions d'euros (quelque 520 millions de francs) à l'Assurance maladie française. Une économie d'«au moins 200 millions» d'euros par an en est attendue.

Amende en Italie

L'autorité italienne de la concurrence avait elle infligé en mars une amende de 90,5 millions d'euros à Roche et de 92 millions à Novartis, pour s'être entendus afin d'empêcher l'usage de l'Avastin au profit du Lucentis.

Novartis et Roche ont ensuite contesté les accusations formulées par le gouvernement italien concernant ces pratiques anticoncurrentielles ayant porté préjudice aux services de santé publics. Rome réclame pas moins de 1,2 milliard d'euros (près de 1,5 milliard de francs) de dédommagements aux deux groupes bâlois.

(ats)