Nus artistiques

06 décembre 2011 12:21; Act: 06.12.2011 22:56 Print

«Calendrier Pirelli 2012»: voici ses 25 photos!

Quelques heures après la diffusion mardi des quatre premières images officielles du très attendu nouveau «Calendrier Pirelli», un site web spécialisé dans la mode a dévoilé la totalité de ses clichés.

Voir le diaporama en grand »
Pirelli a dévoilé, mardi 6 décembre à New York, les premières images officielles du «Calendrier Pirelli 2012». On y découvre la Lituanienne Edita Vilkeviciute... La Néerlandaises Saskia de Brauw a aussi posé pour le photographe italien Mario Sorrenti, tout comme... l'Italienne Margareth Madé... la Russe Natasha Poly... et l'Anglaise Kate Moos, complètement nue... Le calendrier compte en tout 25 images dont 7 en couleurs. Un site internet spécialisé dans la mode (Fashionista.com) a mis en ligne mardi, quelques heures après la présentation des 4 premiers clichés, toutes les autres photos. Les voici: On peut y admirer la Néerlandaise Saskia de Brauw... Kate Moss, en couleurs, cette fois... L'actrice ukrainienne Milla Jovovich... L'Ukrainienne Milla Jovovich... La Japonaise Rinko Kikuchi... La Japonaise Rinko Kikuchi... la Russe Natasha Poly... la Russe Natasha Poly... La Polonaise Malgosia Bela... La Polonaise Malgosia Bela... La Néerlandaise Lara Stone... La Néerlandaise Lara Stone... L'Américaine Joan Smalls... L'Américaine Joan Smalls... La Brésilienne Isabeli Fontana... La Brésilienne Isabeli Fontana... L'Américaine Guinevere Van Seenus... L'Américaine Guinevere Van Seenus... La Lituanienne Edita Vilkeviciute... L'Italienne Margareth Madé... Les premières images des coulisses du «Calendrier Pirelli 2012» avaient «fuité» au mois de novembre dans la presse. On y découvrait Kate Moss posant topless. Des clichés de nu toujours très artistiques. La star de «Resident Evil», l'actrice Milla Jovovich, a également été immortalisée. Le shooting s'est déroulé en Corse. C'est le photographe italien Mario Sorrenti qui a oeuvré cetet année. Le mannequin brésilien Isabeli Fontana pose pour la cinquième fois pour Pirelli. La femme allongée en contrebas est Lara Stone, mannequin néerlandais. Sa compatriote Saskia de Brauw.

Sur ce sujet
Une faute?

Le fabricant de pneus italien Pirelli a présenté, mardi 6 décembre à New York, la 39e édition de son mythique calendrier. Après l'Allemand Karl Lagerfeld en 2011 et l'Américain Terry Richardson en 2010, c’est l’Italien Mario Sorrenti qui a été retenu pour cette édition.

Napolitain de naissance et New-Yorkais d'adoption, Mario Sorrenti (40 ans) a choisi la Corse et ses paysages accidentés pour ses «créations». Sur les 25 photos de l’édition 2012, 18 sont en noir et blanc et 7 en couleurs.

Une image rare de Kate Moss

Une des images les plus marquantes dévoilées mardi est sans doute ceux qui mettent en scène Kate Moss. La Londonienne de 37 ans, ancienne compagne de Mario Sorrenti dans les années 1990 et qui s’est mariée 1er juillet dernier avec Jamie Hince, pose entièrement nue! A relever que c'est la troisième fois que Kate Moss est présente dans le calendrier Pirelli après les édition 1994 et 2006.

Onze autres beautés ont participé à ce calendrier: huit autres mannequins et trois actrices. Les top modèles sont: la Brésilienne Isabeli Fontana (déjà présente dans les éditions de 2003, 2005, 2009 et 2011), la Russe Natasha Poly (2011), les Néerlandaises Saskia de Brauw et Lara Stone (2009 et 2011), les Américaines Joan Smalls et Guinevere Van Seenus (2006), la Polonaise Malgosia Bela (2009) et la Lituanienne Edita Vilkeviciute. Les trois actrices engagées sont l’Ukrainienne Milla Jovovich (1998), l'Italienne Margareth Madé et la Japonaise Rinko Kikuchi.

Une démarche artistique

«La relation intense qui se crée entre le photographe et sa muse représente l’essence qui permet de créer un puissant dialogue esthétique qui aboutit à la sublimation de la beauté naturelle. En réalisant «The Cal», j’ai appréhendé les sujets de mes clichés en établissant un lien simple, intime et réel, me permettant de transférer la pureté aux images», explique Mario Sorrenti, dans un communiqué de Pirelli.

«J’ai donc mis les corps en contact direct avec la nature, qui les accueille comme s'ils étaient son prolongement, dans une série d’images où la pierre et les rochers, la terre et les troncs d’arbre, le ciel et la mer se transforment en des scénographies qui accueillent les corps», poursuit-il.

Et de préciser: «Les images du Calendrier Pirelli représentent le summum de mon énergie créatrice, dont le but est de matérialiser l’émotion que je partage avec le modèle de mes photographies, en respectant la beauté, la nature et la présence de nous deux en tant qu’éléments s’intégrant dans l’univers».

(20 minutes)