Grande-Bretagne

05 mai 2013 14:06; Act: 05.05.2013 15:32 Print

Mark Lester: «Je suis le père des enfants Jackson»

L'ancien acteur britannique a déclaré dans plusieurs médias qu'il était le père biologique de Prince Michael, Paris et Blanket. Il aimerait faire un test ADN pour prouver sa bonne foi.

storybild

Mark Lester prétend être le père de Prince Michael, Blanket et Paris. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Mark Lester, 54 ans, avait déjà révélé la semaine dernière que son ami de longue date, Michael Jackson, était devenu alcoolique les mois qui ont précédé son décès. Samedi, il est allé encore plus loin. Déjà parrain des trois enfants du King of the Pop, le Britannique affirme avoir fait un don de sperme pour la superstar un an avant la naissance de Prince Michael, selon le «Sunday People».

«Michael avait tout organisé avec une clinique de Harley Street, à Londres. J'y suis allé quelques fois et après, nous n'avons plus jamais reparlé de cette histoire». Ensuite, Mark avait complètement zappé cet épisode de sa vie. Il ajoute même n'avoir jamais douté de la paternité de son ami jusqu'à sa mort en 2009. C'est en voyant grandir ses filleuls qu'il s'est posé des questions: «J'ai remarqué des ressemblances. Ma fille Olivia ressemble énormément à Paris. Des gens ont également souligné des similitudes entre moi et Prince.»

«Je serai toujours là pour eux»

L'ancien acteur avait même approché la famille Jackson pour connaître la vérité. Mais le clan, indigné par ces propos, a décidé de rompre tout contact avec lui. Aujourd'hui, Mark Lester tend une perche à Prince, Paris et Blanket: «Je suis ici, venez nous rendre visite en Angleterre quand vous voulez, nous nous occuperons de vous».

Mark Lester ne veut pas leur imposer un test ADN, il désire juste leur faire savoir qu'il sera toujours présent pour eux: «S'ils décident un jour de venir vers moi, je serai là et s'ils veulent faire un test, nous le ferons ensemble. Je souhaite rester en contact comme un parrain le ferait car c'est ce que Michael voulait.»

(adi)