Ginnifer Goodwin

22 mars 2020 22:37; Act: 23.03.2020 06:24 Print

«Aucune envie de meurtre à la maison»

par Henry Arnaud, Los Angeles - Dans «Why Women Kill» («Pourquoi les femmes tuent»), Ginnifer Goodwin joue une épouse trompée. Rien à voir avec sa vraie vie.

Une faute?

Le 26 mars 2020, M6 démarre la diffusion de la série «Why Women Kill» du créateur de «Desperate Housewives». Découverte en Blanche-Neige dans «Once Upon a Time», Ginnifer Goodwin est la star du feuilleton et incarne Beth Ann. Mariée à l'acteur Joshua Dallas et mère de deux jeunes enfants, elle a répondu à «20 minutes» en exclusivité.

Vous avez incarné Blanche-Neige durant six ans dans «Once Upon a Time». Ne craignez-vous pas d'être associée à ce personnage pour toujours?
J'ai eu peur de cela, mais ma nouvelle série va vite faire oublier que j'ai pu être Blanche-Neige dans le passé. Il suffit de regarder un épisode de «Why Women Kill» pour comprendre que je suis loin de jouer une princesse de contes de fées (rires).

Comment peut-on décrire cette fiction?
La série suit la vie de trois épouses qui vivent dans la même maison à des époques différentes et qui ont toutes un point commun: un mari infidèle. Même si la société a changé au fil des décennies, chaque femme a le même désir de vengeance face à l'infidélité et chacune réagit à sa façon. C'est un vrai thriller avec des rebondissements inattendus qui peuvent aller jusqu'au meurtre.

Votre mari a-t-il peur de vous maintenant?
Joshua a surtout peur parce qu'il ne sait pas ce qui se passe dans la série. Je suis tenue au plus grand secret. Notre auteur, Marc Cherry, m'a tout raconté en me demandant de ne rien dire. Mais notre couple va bien, aucune envie de meurtre quand je rentre à la maison (rires).

Vos deux enfants, Oliver, 5 ans, et Hugo, 3 ans, vous ont-ils vue en Blanche-Neige ou en Beth Ann?
Non, mais j’essaie de leur expliquer quel est le travail de papa et de maman (ndlr: Joshua Dallas est également acteur). Ce n’est pas simple. Pendant le tournage, c'est galère, car je pars de la maison à 4h du matin pour aller dans les studios et ils se mettent à pleurer au réveil parce que maman n'est pas là pour les emmener à l'école. Cela me crève le cœur. Alors, je leur explique à quel point maman aime son travail et que c'est important d'avoir cet équilibre. Et mon fils de 5 ans a vu des affiches de la série en ville.

Quelle a été sa réaction?
Oliver a lu la phrase «Tous les hommes sont capables d'infidélité» sur l'affiche, c'est le slogan du feuilleton. Depuis lors, il répète ça à tout le monde, y compris à ses profs à l'école (rires). Difficile de lui expliquer!

La précédente série créée par Marc Cherry, «Desperate Housewives», a été un énorme succès durant huit saisons. Prête pour cela?
Cela serait le plus beau des cadeaux. Pour le moment, nous ne nous sommes engagés que sur une seule saison, mais j'adore l'univers que Marc Cherry a imaginé et je pourrais continuer durant des années. Il a un talent unique pour écrire des rôles fascinants pour les femmes.

«Why Women Kill» voit l'ensemble des événements du point de vue féminin. Comment expliquez-vous cela alors que le scénariste est un homme?
Non seulement il a toujours été proche de sa mère, mais il m'a raconté que, durant son enfance, il se cachait derrière le canapé du salon pour écouter sa maman discuter avec ses copines. Aujourd'hui encore, Cherry est le premier à discuter avec les femmes sur son tournage pour trouver l'inspiration ou ajouter des détails aux personnages.