Trierweiler et Hollande

21 août 2019 13:12; Act: 21.08.2019 13:12 Print

«Discrètement et sans casque», ils se sont revus

Dans son nouveau livre, Valérie Trierweiler consacre quelques lignes à son ex-compagnon. Elle évoque leurs relations et le désir de revanche politique de François Hollande.

Sur ce sujet
Une faute?

Il y a cinq ans, Valérie Trierweiler lâchait une véritable bombe en sortant «Merci pour ce moment», un brûlot rédigé à la suite de sa rupture fracassante d'avec François Hollande. Se sentant trahie et humiliée, la journaliste dressait dans ce livre un portrait au vitriol de l'homme dont elle partageait la vie depuis le milieu des années 2000. L'ouvrage était rapidement devenu un best-seller, s'écoulant à 750'000 exemplaires.

Depuis, de l'eau a coulé sous les ponts et le 25 septembre, Valérie Trierweiler sort un nouveau livre intitulé «On se donne des nouvelles». Elle y compile quelques-uns de ses reportages, mais aussi des souvenirs personnels, indique RTL. La chroniqueuse consacre notamment un chapitre à ses relations avec son ex-compagnon, qu'elle se contente d'appeler «Hollande», «sans mépris ni déni,» assure-t-elle.

«Nous avions encore des choses à nous dire»

La journaliste affirme dans ce passage que l'ancien chef de l'Etat se lancera à nouveau dans la course à la présidentielle. «C'est sa nature, son obsession, sa raison de vivre», écrit Valérie Trierweiler, qui ajoute que François Hollande méprise cordialement Emmanuel Macron: «Il sème ses petits cailloux, en lance d'autres sur celui qui lui a succédé et qu'il honnit», poursuit-elle.

Selon Trierweiler, l'ancien président «regrette» de n'avoir pas tenté sa chance en 2017 et rêve de «prendre sa revanche sur Macron». Sur un plan plus personnel, la journaliste confie avoir revu son ex-conjoint «à plusieurs reprises, discrètement et sans casque». Elle explique: «Nous avions encore des choses à nous dire, des fils à démêler après la brutalité de mon départ».

François Hollande aurait notamment rendu visite à Valérie Trierweiler peu après la publication de «Merci pour ce moment». Il lui aurait alors assuré qu'il «comprenait» l'écriture de ce livre. Depuis, le lien entre les anciens amoureux «s'est distendu jusqu'à se briser irrémédiablement», raconte la journaliste.

(joc)