Katherine Heigl

03 juillet 2014 14:15; Act: 03.07.2014 14:34 Print

«J'ai failli ouvrir une mercerie»

L'actrice de «Grey's Anatomy» s'est confiée sur sa carrière cinématographique qui n'a jamais vraiment décollé. A l'automne, elle sera de retour à la télé.

storybild

La comédienne a enchaîné les comédies romantiques avec «L'Abominable Vérité», «Kiss and Kill», «Bébé mode d'emploi» et «Happy New Year».

Sur ce sujet
Une faute?

Quitter «Grey’s Anatomy» n’a sans doute pas été sa meilleure idée. Quatre ans plus tard, Katherine Heigl le reconnaît. Elle a enchaîné les comédies romantiques, ce qu’elle regrette. «J’adore ça, mais j’y suis peut-être allée un peu trop fort», a-t-elle livré à «Marie Claire US». Et d'ajouter: «C'était devenu répétitif et le risque, quand vous êtes un artiste, c'est que ça vous épuise. C'est en partie pour cela que j'ai mis ma carrière entre parenthèses».

Elle est également persuadée que cela l’a empêché d’être crédible dans le monde du cinéma, d’autant plus que sa réputation de diva lui collait aux basques. «Ma carrière, que je considérais comme ma meilleure amie, m’a trahie. J'étais surprise et en colère. J’ai failli tout quitter pour ouvrir une mercerie, vider mes comptes en banque et partir pour vivre loin de tout ça».

Finalement, l’actrice de 35 ans n’est pas allée au bout de son projet. Elle est revenue à ses premiers amours, la télé. Sa nouvelle série, dans laquelle elle joue une agent de la CIA qui conseille le président des Etats-Unis, arrive à l’automne sur NBC.

(mja)