Zachary Levi

07 avril 2019 13:10; Act: 07.04.2019 17:07 Print

«J’ai fait beaucoup de thérapie pour m'aimer»

par Miguel Cid, Londres - Avant de percer au cinéma, le superhéros du film «Shazam!» a vécu une enfance douloureuse à cause d'une mère toxique.

Une faute?

Zachary Levi est irrésistible en superhéros à l'âme de gamin dans «Shazam!», en salle le 3 avril 2019. Avant de triompher à Hollywood, l'acteur américain de 38 ans a vécu une enfance difficile. Il confie avoir été maltraité psychologiquement par sa maman.

Vous êtes un nerd autoproclamé. Vous définissez un nerd comme quelqu'un qui a une passion. Qu'est-ce qui vous passionne le plus?
Dans la vie, je suis passionné en premier lieu par la santé mentale. Je trouve que c’est le thème le plus important dont on puisse parler et la racine de tous les maux dans le monde. Si l’on pouvait aider chaque individu à comprendre qui il est, à s’aimer lui-même et à aimer les autres, le monde serait génial. Mais je suis aussi passionné par la technologie, le futurisme, l’histoire, nos origines et où l'on va ! Je ne me lasse jamais de ces sujets.

D'où vient votre intérêt pour la santé mentale?
Probablement de mon cheminement personnel. J'ai grandi dans une famille confrontée à ce problème. Ma mère souffrait de troubles psychiques. Elle avait été maltraitée psychologiquement quand elle était enfant, comme ses frères et sœurs. Sans en être consciente, elle nous a ensuite maltraités psychologiquement mes sœurs et moi. Cela a laissé des traces sur moi et du coup, je me suis fait du tort à moi-même psychologiquement. J'ai fait beaucoup de thérapie pour apprendre à m'aimer.

Etes-vous aussi passionné par le sport et la musculation en particulier? Vous avez vraiment pris du muscle pour ce rôle…
Oui, bon, j'ai essayé. Je suis toujours en train de tenter de gagner plus de poids et de remplir mon costume et mes bottes de superhéros…

Encore plus, vraiment?
J'aimerais peser entre 102 et 104 kilos. Je mesure 1m93, je suis un gars balèze et j'ai envie de remplir l'écran. Ces douze derniers mois, je suis allé au fitness cinq à six jours par semaine, parfois deux fois par jour. J'ai avalé des tonnes de calories et de copieuses quantités de suppléments et de vitamines. Et cela a été la transformation la plus incroyable de ma vie. J'ai le sentiment d'être en meilleure santé et plus fort que jamais auparavant.