Nagui

14 octobre 2013 14:31; Act: 14.10.2013 21:55 Print

«J'ai subi de véritables humiliations»

Dans un entretien à «TéléObs», l'animateur revient sur son parcours à la télévision, qui n'a pas été fait que de succès.

storybild

Nagui présente notamment "Tout le monde veut prendre sa place" sur France 2. (Photo: DR)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis quelques années, la carrière de Nagui se maintient au beau fixe. Avec des émissions comme «Tout le monde veut prendre sa place» ou «Taratata» (désormais supprimée du service public), il est l'un des animateurs les plus connus de France 2. Mais le quinquagénaire a confié à «TéléObs» avoir aussi connu une traversée du désert.

Nagui raconte que lorsqu'il présentait «Nulle Part Ailleurs» au Festival de Cannes pour Canal+, il était considéré comme «un dieu vivant». Un état de grâce vite balayé après que la chaîne cryptée l'a viré. «Pendant deux ans, personne ne répondait plus à mes appels, acteurs ou patrons de chaîne. Parfois, j'ai subi de véritables humiliations comme attendre pendant des heures devant la porte du bureau d'un directeur de programmes, avec mes projets sur les genoux, pour m'entendre finalement dire qu'il n'avait pas le temps de me recevoir.»

L'animateur est bien conscient que le monde télévisuel peut vous porter aux nues aujourd'hui et vous ignorer superbement le lendemain. Mais Nagui reste philosophe, pour ne pas dire optimiste: «Il faut avoir beaucoup de recul, se dire que la roue tourne dans les deux sens: au top on peut aller en bas, et ce n'est pas parce qu'on est en bas qu'on ne sera jamais au top.» Avant d'ajouter: «Mais avoir la lucidité quand on est en haut, c'est plus rare...»

(anc)